Sport › Autres sports

Course hippique: pari réussi à Garoua

La 3ème édition internationale de cette discipline a offert un spectacle des plus mémorable.

La ville de Garoua s’est une fois de plus parée pour célébrer le cheval cette année 2011, à l’occasion de la Course Hippique Internationale qui s’y est déroulée du 29 au 30 avril, dans la capitale de la région du Nord. Organisé par la Fédération Camerounaise des Sports Equestres (FECASE), ce regroupement hippique de Garoua fêtait sa troisième édition cette année. Ce rendez-vous sportif et culturel a été rehaussé par la participation de plusieurs «lamidats» et de leur cavalerie. Ce moment festif a aussi permit d’admirer les griots et les groupes de danses traditionnelles de la région du Nord. Cinq «lamidats» furent représentés: Il s’agissait du lamidat hôte de Garoua, le lamidat de Demsa, le lamidat de Touroua, le lamidat de Ngaoundéré et le très attendu lamidat de Yola au Nigeria. Ce dernier a impressionné surtout par la noblesse de ses montures et l’habilité de ses cavaliers conduits par le représentant du Lamido de Yola. Le vendredi 29 avril, le public de Garoua venu nombreux s’est vu offrir comme il est de tradition, une fantasia au stade municipal Hamadou Hayatou. En présence du Dr Kamsouloum Abba Kabir, président de la FECASE, les nombreux invités de marque purent apprécier le défilé des cavaliers des différentes délégations sur leurs belles montures. A chaque apparition des cavaliers, ce fût une salve d’applaudissements, pour saluer la beauté des chevaux et de leurs harnachements, ou encore les figures exécutées par les cavaliers. La fantasia prit fin à 18h en laissant le public sur sa faim. Mais le moment le plus attendu a été la grande course hippique prévue pour le lendemain après midi au stade municipal.

Samedi 30 avril, le jour J
Les tribunes du stade municipal ont été prises d’assaut par le public dès 13h. Les retardataires ont du se rabattre aux abords du stade ou encore dans les arbres pour pouvoir suivre la course. Invité d’honneur, le ministre des Sports et de l’Education Physique, Augustin Edzoa, arriva sur les lieux à 15h30. Accueilli sur place par le président de la FECASE, les autorités administratives et les élites du Grand Nord, au rang desquelles Marafa Hamidou Yaya, ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation. Après l’installation des ministres à la tribune, la fête pouvait enfin commencer. Etaient également présents parmi les invités de la tribune d’honneur l’ambassadeur des Etats Unis au Cameroun, le Haut Commissaire du Nigeria au Cameroun, le ministre tchadien de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, le représentant du Lamidot de Yola, le député Badjika Ahidjo ou encore l’honorable Sali Daïrou. Cinq courses étaient au programme ce samedi. Les cavaliers ont du rivaliser d’adresse pour empocher les différentes cagnottes mise en jeu par les partenaires de la FECASE. La première course, après plusieurs faux départs et la chute de quelques compétiteurs suite au mauvais état du terrain, a été annulée.

La course hippique de Garoua est un grand évènement sportif dans la région
Journalducameroun.com)/n

Pour les autres courses, les résultats sont les suivants:
Deuxième course: Prix Camrail
1er: Za-kirou (Dembo)
2ème: Sar-sar (Garoua)
3ème: Dalal (Demsa)
4ème: Ikra (Maroua)
5ème: Air force One (Garoua)

Troisième course:
1er: Roméo (Garoua)
2ème: Salwa (Yola)
3ème: Giwane (Maroua)
4ème: Mafia (Touroua)
5ème: Batoure (Demsa)

Quatrième course: Prix de la Décentralisation
1er: Mabrouk (Douala)
2ème: God Bless (Yola)
3ème: Gamounang I.A (Garoua)
4ème: Al Khamsa (Demsa)
5ème: Kacha Vacha (Garoua)

Cinquième course: Prix du Président de la République
1er: Arabi (Garoua)
2ème:Sahab (Yola)
3ème: Mbororo (Demsa)
4ème: Sahib (Demsa)
5ème: God luck (Garoua)

Le prix du plus beau cheval a été décerné à «Lion», appartenant à l’écurie de Marafa Hamidou Yaya. Cette troisième édition de la Grande Course Hippique Internationale de Garoua fût certes un moment de fête inoubliable. Toutefois, de nombreux incidents et contretemps ont été observés, notamment du fait du mauvais état de la piste et de son mauvais tracé, qui a d’ailleurs causé un grave accident à l’origine de l’annulation de la première course. Le Dr Kamsouloum Abba Kabir, président de la FECASE, s’estime malgré tout satisfait, et promet des améliorations en avril 2012 lors de la prochaine édition.

Et c’est parti… pour empocher les cagnottes!
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé