› Politique

Cameroun/Covid-19: le président du MRC suggère au gouvernement des mesures d’accompagnement des populations

La Direction générale des impôts

Dans sa déclaration du 03 avril, Maurice Kamto annonce aussi la mise sur pied d’un Fonds dénommé “Survie-Cameroon-Survival Fund” ouvert à la diaspora

 

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, Maurice Kamto, a rendu publique une déclaration vendredi, 03 avril, dans laquelle il égrène une série de mesures qui pourraient être appliquées dans la perspective d’un confinement qu’il juge indispensable face au Covid-19.

“Aux populations des villes des Régions du Centre, du Littoral, de l’Ouest et du Sud-Ouest [les 04 régions où les cas positifs officiels déclarés au 03 avril se trouvent, NDLR] de se mettre en confinement du 6 au 21 avril 2020 (15 jours). En restant chez-vous, vous réduisez significativement le risque de vous infecter et de contaminer les autres. Chers frères et sœurs, à quoi nous sert-il de sortir demain ou après-demain s’il faut mourir dans 3 ou 4 semaines”, s’interroge-t-il.

En guise de soutien aux populations et aux entreprises, dont certaines sont déjà impactées par la fermeture des frontières du Cameroun avec l’étranger et la limitation des heures d’activité au quotidien, le président du MRC suggère d’imaginer des mesures économiques et financières pour les entreprises. A l’endroit des populations, en guise de mesures sociales, Maurice Kamto propose, entre autres, la gratuité du service public d’eau et d’électricité pendant les mois d’avril, mai et juin.

Le président du MRC a aussi indiqué, dans sa déclaration du 03 avril 2020, qu’il lance un fonds dénommé Fonds Survie-Cameroon-Survival Fund – différent du fonds mis sur pied par le chef d’Etat camerounais-, qui permettrait de financer de manière conséquente, avec l’aide de divers acteurs dont la diaspora, l’effort des pouvoirs publics pour freiner la propagation de la pandémie de coronavirus au Cameroun. 

“Dans le souci politicien de nous couper l’herbe sous les pieds, le Gouvernement s’est emparé de notre idée de mobiliser la solidarité des Camerounais pour contribuer au financement de la réponse nationale au Coronavirus. Agissant dans la précipitation, il a créé un Fonds National de Solidarité avec une dotation d’un milliard de FCFA. C’est une moquerie vis-à-vis du peuple camerounais, comparés aux besoins réels du pays dans cette guerre sanitaire, et aux efforts de pays africains de niveau comparable tels que le Sénégal et la Côte d’Ivoire, au demeurant moins touchés que le Cameroun par le COVID-19”, affirme Maurice Kamto.

Le leader du MRC ne semble pas très optimiste sur la réalisation de ses propositions, déclarant que “le régime pourrait être tenté de tout mettre en œuvre pour assurer l’échec de cette Initiative”.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé