International › APA

Covid-19 : Après le déconfinement, l’Afrique du Sud s’attend au pire (ministre)

Le ministre sud-africain de la santé, Zweli Mkhize, a déclaré lundi que l’assouplissement des mesures de confinement devrait nous amener à « rester en alerte élevée en utilisant des mesures de prévention » contre la maladie.Le ministre s’exprimait lors de son briefing avec les chefs traditionnels, le Conseil national des provinces sur de l’impact de la Covid-19 dans le pays, au Cap.

 En émettant ce conseil, M. Mkhize a déclaré que le pays serait confronté à une épidémie encore plus importante dans les mois à venir, pire que celle qu’il avait connue avec son premier cas positif en mars de cette année.

 Selon lui, plus de 950 patients atteints de la Covid-19 se trouvent actuellement dans les hôpitaux du pays et plus de 120 d’entre eux sont encore dans les unités de soins intensifs à travers le pays, a déclaré le ministre.

 Le pire est encore à venir, a déclaré Mkhize aux chefs traditionnels dans un message destiné aux auditeurs pour qu’ils le transmettent à leurs proches au pays.

 « Il faut faire comprendre à notre peuple que la Covid-19 reste un danger. En réalité, il est pire maintenant qu’il ne l’était lorsque nous avons eu notre premier cas en mars.

 « Il est important pour nous de dire que, quoi que nous fassions, nous devons être conscients que nous sommes confrontés à un défi beaucoup plus important en ce qui concerne l’épidémie de Covid-19 », a déclaré Mkhize.

 Il a ajouté que le nombre de coronavirus a dépassé les 23.000, avec 481 décès dus à la maladie.

 « Nous pouvons donc vaincre la pandémie sur la base d’un changement de comportement social collectif qui crée une toute nouvelle culture de distanciation sociale, d’utilisation de masques et de garantie que chacun est conscient de son rôle ».

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé