Santé › Actualité

Au Cameroun, pour faire face au Covid-19, le CICR envisage de distribuer 22 tonnes de savon et des bidons “aux prisons et aux populations”

Action prévue par la délégation régionale du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour l’Afrique centrale

 

La délégation régionale du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour l’Afrique centrale, basée à Yaoundé mais qui mène des actions dans diverses régions du Cameroun, envisage de distribuer “22 tonnes de savon et 44 000 bidons aux prisons et aux populations de différentes régions du pays”, a appris Journalducameroun de source institutionnelle.

“Le CICR envisage aussi de livrer de l’eau de Javel et des produits de nettoyage aux lieux de détention” en guise de soutien aux mesures d’hygiène et de prévention contre le Covid-19, indique l’institution d’aide humanitaire sur son site.

Selon le chef de la protection du CICR pour l’Afrique, Aribani Ibachi Witanene, “les personnes retenues dans des lieux de détention sont souvent invisibles pour le monde extérieur et risquent fort d’être oubliées. Les prisons en Afrique sont souvent extrêmement surpeuplées. La distanciation sociale y est impossible. Un cas de Covid-19 dans un établissement pénitentiaire pourrait avoir des conséquences catastrophiques, et nos équipes sur tout le continent travaillent avec les autorités pour mettre en place des mesures qui tiennent les prisons à l’abri du virus.”


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé