Santé › Actualité

Covid-19 : le gouvernement invite au respect de la présomption d’innocence à l’égard des gestionnaires des fonds

René Emmanuel Sadi, ministre de la Communication
Suite au rapport accablant de la Chambre des comptes de la Cour suprême, le ministre de la Communication  René Emmanuel Sadi monte et créneau et dénonce un «emballement médiatique » contre les personnes accusées de violation des procédures d’attribution des marchés, fautes de gestion, détournements des fonds etc. Dans un communiqué publié le 28 mai 2021, il précise que le Chef de l’Etat  Paul Biya,  a instruit une enquête judiciaire,  appelle par conséquent les uns et les autres à la retenue et au sens de responsabilité, avant les résultats.

Le porte-parole du gouvernement s’oppose à la condamnation sans jugement des gestionnaires des fonds Covid-19. Les rapports du Contrôle supérieur de l’État (Consupe) et de la Chambre des comptes ne suffisent pas  pour jeter l’opprobre et condamner sans réserve, les membres du gouvernement et autres personnalités ayant été appelés à participer a la gestion de ces fonds publics, s’étonne René Sadi.

« Les investigations menées par ces instances de controie de geston, ont abouti a la production des rapports, sur la base desqueis e CHEF DE L’ETAT a instruit des enquétes judiciaires actuelement en cours  près du Tribunal Criminel Spécial; une procédure tout a fait nomale en a matière. Mais a ce stade, cette procédure ne saurait en aucun cas, donner lieu sur la base de la présomption d’innocence reconnue a tout justiciable à l’emballement médatique et à la vindicte populaire auxquels on assiste  actuellement», s’offusque le ministre de la Communication.

 René Sadi ajoute que : «  nul ne peut être condamné a priori d’un fait quelconque, alors méme que sa culpabilité n’est pas encore établie.»

Précisant que malgré le grabuge autour des rapports du Consume et la Chambre des comptes, « les procédures d’évaluation de l’utilisation de ces fonds alloués à la lutte contre cette grave pandémie, continueront de se dérouler en toute sérénité, dans le respect de l’orthodoxie des règles et des procédures qui encadrent la recherche de la vérité et l’établissement le cas échéant, des responsabilités de tout justiciable dans notre pays.»


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé