Eco et Business › Entreprises

Covid-19: les patronats d’Afrique centrale jugent la gouvernance économique de la sous-région “problématique”

L’Union des patronats d’Afrique centrale estime, dans ce contexte de crise liée à la pandémie du Covid-19, que les patrons et entrepreneurs de la sous-région, doivent avoir “une démarche solidaire”

 

Le groupement interprofessionnel de Centrafrique (Gica), la Confédération patronale du Gabon (CPG), l’Union patronale et interprofessionnelle du Congo (Unicongo), la Confédération nationale du patronat du Tchad (CNPT), le Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam), représentés par leurs présidents, ont, au cours d’une réunion tenue par visioconférence le 14 mai dernier, déploré “la gouvernance économique de la sous-région”.

Selon ces représentants d’acteurs économiques réunis au sein de l’Union des patronats d’Afrique centrale (Unipace), cette gouvernance, en contexte de pandémie liée au Covid-19, “reste problématique et pose un sérieux problème quant à la gestion de la crise”.

Le document rendant compte de la réunion, auquel JournalduCameroun.com a eu accès ce jour, “relève l’inefficacité et l’insuffisance des mesures d’urgence prises par les Etats”, ainsi que “les mesures de restriction [qui] ont eu un impact négatif important sur l’essentiel des  secteurs économiques.”

Le président du Gicam et par ailleurs président en exercice de l’Unipace, Célestin Tawamba, qui a signé le compte rendu, ne trouve pas ainsi d’effets positifs aux mesures de soutien aux entreprises présentées le 30 avril dans son pays (le Cameroun) par le Premier ministre.

Comme action à prendre en dehors des initiatives des gouvernements, l’Unipace “invite tous les patrons et entrepreneurs de la sous-région à une  démarche solidaire pour la mise en œuvre et le développement d’une économie circulaire dans la Cemac”.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé