Santé › Actualité

COVID-19 : levée progressive des restrictions en Europe

Aéroport Roissy Charles de Gaulle en France
Les frontières de l’Union européenne sont désormais ouvertes aux voyageurs de plusieurs pays tiers. Toutes les informations pour voyager en Europe.

 

En raison de l’avancée de la campagne de vaccination et de l’introduction du certificat COVID numérique, les restrictions de déplacement et les mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la pandémie de coronavirus sont progressivement levées en Europe.

Quelles sont les formalités pour entrer en Europe à l’heure actuelle et quelles sont les nouvelles exigences qui entreront en vigueur à l’avenir (plus d’informations ici) ? Toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Ouverture des frontières européennes aux visiteurs internationaux

L’Union européenne a annoncé qu’à compter du mois de juillet 2021, les États membres devraient assouplir les restrictions aux déplacements aux frontières extérieures pour les voyageurs de certains pays tiers.

Afin de déterminer les pays pouvant figurer sur la liste des pays sûrs autorisés à se rendre en Europe, les autorités européennes prennent en compte une série de critères dont la situation épidémiologique dans le pays de départ et la réponse globale de ce pays à la crise sanitaire.

À l’heure actuelle, les résidents des pays suivants sont autorisés à entrer en Europe à des fins non essentielles :

  • Albanie
  • Arabie Saoudite
  • Australie
  • Azerbaïdjan
  • Bosnie-Herzégovine
  • Brunéi Darussalam
  • Canada
  • Chine, sous réserve de réciprocité
  • Corée du Sud
  • États-Unis
  • Israël
  • Japon
  • Jordanie
  • Liban
  • Moldavie
  • Monténégro
  • Nouvelle-Zélande
  • Qatar
  • République de Moldova
  • République de Macédoine du Nord
  • Serbie
  • Singapour
  • Ukraine

Le Cameroun ne figure pas encore sur cette liste, bien que la situation pourrait changer dans un futur proche. Par conséquent, les voyageurs camerounais ne sont autorisés à se rendre sur le territoire européen que pour des motifs impérieux, à moins de pouvoir présenter un certificat de vaccination.

Entrée en vigueur du passe sanitaire européen

Le 1er juillet 2021, l’Union européenne a introduit le certificat COVID numérique, un passe sanitaire visant à faciliter les déplacements et à relancer le tourisme après de nombreux mois de crise liés à l’avancée de la COVID-19.

Ce certificat, reconnu et utilisé dans les 27 États membres de l’Union européenne, permet au voyageur de prouver qu’il est vacciné, qu’il a guéri après avoir contracté la maladie ou qu’il a été testé négatif au coronavirus. Il est gratuit et accessible aux citoyens et résidents européens.

Les visiteurs des pays tiers, dont le Cameroun, n’ont pas accès au certificat COVID numérique de l’UE mais peuvent présenter un certificat similaire délivré par leur pays de résidence afin d’être autorisés à franchir les frontières européennes.

Voyager en Europe depuis le Cameroun

Le Cameroun ne fait pour l’heure pas partie des pays considérés comme sûrs pour les autorités européennes. Toutefois, si vous êtes vacciné contre la COVID-19, vous pouvez venir dans la plupart des pays d’Europe sans restrictions liées aux conditions sanitaires.

Si vous n’êtes pas vacciné, ou n’avez pas encore réalisé le schéma vaccinal complet, vous ne pouvez voyager vers l’Europe que si vous pouvez attester d’un motif impérieux. Vous devrez également présenter un résultat négatif à un test de dépistage ou un certificat de rétablissement. Les voyageurs non vaccinés peuvent avoir à se soumettre à une période de quarantaine à l’arrivée.

En plus de ces exigences temporaires, les visiteurs camerounais qui souhaitent se rendre en Europe doivent obligatoirement obtenir un visa Schengen auprès de l’ambassade ou du consulat de leur pays de destination. Ce visa, aussi appelé visa de type C, permet de circuler librement jusqu’à 90 jours au sein de l’espace Schengen.

Une nouvelle exigence d’entrée en Europe en 2022

À l’heure actuelle, les citoyens de plus de 60 pays peuvent entrer dans l’espace Schengen sans visa pour un séjour de courte durée. À compter de la fin de l’année 2022, ces voyageurs devront également s’inscrire auprès du système européen d’information et d’autorisation concernant les voyages (ETIAS).

L’ETIAS est une exemption de visa électronique, et non un visa, qui est développée afin d’améliorer le contrôle des visiteurs internationaux et de renforcer la sécurité sur le territoire européen. La procédure sera simple et rapide et pourra être complétée entièrement en ligne.

Cependant, le Cameroun ne fait pas partie des pays exemptés de visa pour l’Europe. Les citoyens camerounais doivent être titulaires d’un visa, le plus fréquemment le visa Schengen, pour voyager dans l’Union européenne. Par conséquent, cette nouvelle exigence ne concerne pas les visiteurs en provenance du Cameroun.

Exemption de visa ETIAS : une procédure en ligne

Si toutefois vous êtes citoyen d’un pays éligible ou que vous possédez la double nationalité avec un pays exempté de visa, vous devrez compléter la procédure et obtenir votre autorisation de voyage ETIAS afin de pouvoir vous rendre en Europe.

Il vous suffira d’accéder à un formulaire de demande en ligne et de le remplir à l’aide d’une série d’informations générales telles que votre nom complet, vos coordonnées et les détails de votre passeport. La demande sera ensuite traitée par les autorités compétentes.

Une fois la demande approuvée, l’exemption de visa ETIAS sera envoyée par e-mail au demandeur et liée automatiquement à son passeport. Elle autorisera plusieurs entrées en Europe au cours de sa période de validité et permettra de visiter les 26 pays de l’espace Schengen.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé