Eco et Business › Finance

Covid-19: la BEAC autorise le Cameroun et les autres Etats de la Cemac à émettre des titres publics pour 600 milliards de F

C’est le niveau d’émissions globales autorisées le 22 juillet par la Banque, pour les six pays de la Cemac, sur le marché monétaire. Objectif: répondre aux besoins de financement en lien avec l’impact de la Covid-19

 

Le Comité de politique monétaire (CPM), instance de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), a autorisé, dans le cadre d’une réunion tenue mercredi 22 juillet, les six Etats de la Cemac à émettre des titres publics pour un montant maximal de 600 milliards de F CFA.

Le CPM présente cette décision comme une des “mesures exceptionnelles et complémentaires” de politique monétaire prises pour “soutenir les Etats face aux conséquences économiques de la crise sanitaire liée à la Covid-19”.

Comme principales exigences, les titres autorisés à être émis de manière ponctuelle et ciblée, sur une durée de six mois renouvelables, devront avoir une maturité de 10 ans au maximum.

Le renouvellement suivra “les perspectives économiques en 2021”, précise le CPM.

Les Etats de la Cemac devront ainsi réviser leurs calendriers d’émission des titres publics suivant cette annonce de la BEAC.

La Cemac compte six pays: Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad.

Cette année, le Cameroun pris individuellement comptait émettre des bons du Trésor sur le marché monétaire, en vue d’obtenir une enveloppe globale de 500 milliards de F CFA, suivant les données de la loi de finances rectificative 2020, signée le 03 juin par le président Paul Biya.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé