Politique › Institutionnel

Crainte d’attaques de Boko Haram, les forces tchadiennes en renfort vers Waza

Des troupes tchadiennes ont pris position lundi en renfort à l’armée camerounaise pour sécuriser la frontière entre le Cameroun et le Nigeria vers Waza dans l’Extrême- Nord

Des troupes tchadiennes ont pris position lundi, en renfort à l’armée camerounaise pour sécuriser la frontière entre le Cameroun et le Nigeria, vers Waza dans l’Extrême- Nord, où il est fait état d’une menace d’attaques de la secte islamiste nigériane Boko Haram, rapportent mardi des sources sécuritaires camerounaises.

Ces forces sont notamment déployées à Salé, localité frontalière de Gambaru au Nigeria, à quelque 30 km de Waza à l’intérieur du territoire camerounais, et réputée facile d’accès à cause de son sol plat, donc propice aux incursions de Boko Haram, dont un regroupement de combattants est signalé ces derniers temps de l’ autre côté de la frontière, d’après ces sources contactées par Xinhua.

Selon celles-ci, en dehors de Waza même où se situe un parc naturel national, en baisse d’activités touristiques du fait de l’ insécurité engendrée par ce groupe terroriste, une incursion dans cette zone représente aussi un risque d’attaque contre Fotokol, Amchidé ou encore Dabanga, autres localités de l’Extrême-Nord devenues des cibles privilégiées des djihadistes nigérians au Cameroun.

Les forces tchadiennes, présentes dans ce pays voisin depuis mi-janvier, viennent appuyer un dispositif sécuritaire permanent de l’armée camerounaise à Waza, constitué d’une base du Bataillon d’intervention rapide (BIR, une force spéciale) puis d’une compagnie et d’une brigade de gendarmerie, dispositif déjà renforcé depuis l’annonce de menaces d’attaques islamistes il y a environ trois semaines.

C’est justement dans cette région qu’une dizaine d’ouvriers chinois d’un chantier routier avaient été enlevés en mai 2014 et qu’a eu lieu la dernière attaque de Boko Haram dans le pays le 16 février dernier, le jour même où un sommet extraordinaire du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX) se tenait à Yaoundé pour une stratégie d’assistance au Cameroun et au Tchad face à la menace terroriste.

Waza abrite un parc naturel national
excite.fr)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé