› Société

Crise anglophone : au moins sept civils abattus à Buea

Buea, le 27 septembre 2018. Les populations devant des cadavres retrouvées.©Droits réservés.

Ils auraient reçu des balles des forces de sécurité ce jeudi à Buea, capitale de la région du Sud-Ouest.

Au moins sept hommes ont été retrouvés morts au quartier Babouti à Buea, capitale de la région du Sud-Ouest. Selon toute vraisemblance, ils ont été tués par balles. Certaines sources locales affirment que les victimes ont succombé aux balles des forces de sécurité. Les circonstances, quant à elles, ne sont pas claires.

Plusieurs versions s’opposent. La première voudrait qu’ils aient été tués alors qu’ils se rendaient à la mosquée pour la prière du matin. La seconde atteste qu’ils ont été interpellés dans un endroit jugé suspect, puis abattus. D’après les riverains, les forces de sécurité effectuaient des patrouilles ces dernières semaines pour sensibiliser les populations sur les zones à éviter.

L’incident de ce jeudi matin porte à neuf, le nombre de civils tués cette semaine dans la ville de Buea.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut