Politique › Sécurité

Crise anglophone: le corps d’un gendarme retrouvé à Mundemba

©Droits réservés

Le regretté était recherché depuis les affrontements du 27 février à Ikassa, lesquels s’étaient soldés par la mort de trois présumés sécessionnistes.

La dépouille d’un gendarme a été repêchée vendredi, 02 mars 2018, non loin de la localité de Mundemba, département du Ndian (région du Sud-Ouest). Le maréchal de logis aurait été tué par des présumés sécessionnistes avant d’être jeté dans un cours d’eau, ont indiqué certaines sources contactées par Journalducameroun.com.

Article lié: Crise anglophone: militaires et assaillants s’affrontent à Ikassa

Deux gendarmes étaient recherchés depuis le 27 février, à la suite d’une attaque d’un poste avancé de la marine par une cinquantaine d’individus armés. Des militaires et gendarmes avaient alors été déployés dans la commune de Mundemba.

C’est à partir de ce moment que les deux gendarmes avaient été perdus de vue. Trois présumés sécessionnistes ont été tués ce jour-là.

Lire aussi: Crise anglophone : trois morts dans les affrontements d’Ikassa

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut