› Politique

Crise anglophone : pas de rencontre entre le ministre Atanga Nji et le Cardinal Tumi

Le cardinal Christian Tumi

Ce meeting était annoncé par les médias comme une des étapes de la visite qu’effectue actuellement le ministre de l’Administration territoriale dans la ville de Douala.

La réunion annoncée entre le ministre Paul Atanga Nji et le Cardinal Tumi, archevêque émérite de Douala, n’a pas eu lieu. La rencontre entre les deux personnalités était, selon des informations relayées par des médias privés, censée se tenir dans la soirée du 9 avril 2018; soit quelques heures après l’arrivée du ministre dans ladite ville, où il effectue depuis ce matin une visite de deux jours.

De nombreux journalistes étaient, en effet, rassemblés à l’entrée de la résidence du prélat ce lundi pour attendre l’arrivée du ministre. Mais jusqu’à tard dans la nuit, Paul Atanga Nji ne s’est pas présenté au rendez-vous annoncé. Interrogé par le reporter de Journalducameroun.com, les services du gouverneur du Littoral affirment ne pas avoir eu vent de cette rencontre.

L’annonce de la rencontre entre Atanga Nji et le cardinal Tumi intervient juste une semaine après que l’homme d’église a tenu une concertation avec l’ambassadeur des Etats-Unis Henry Barlerin au sujet de la crise en zone anglophone. C’était en présence de plusieurs acteurs de la société civile et quelques hommes politiques.

Paul Atanga Nji et Christian Tumi ont, par le passé, eu des points de vue divergents sur la crise anglophone. A plusieurs reprises, en effet, le secrétaire permanent du Conseil national de sécurité a affirmé qu’il n’existait pas de crise anglophone au Cameroun, pendant que l’archevêque émérite de Douala dénonçait les exactions de l’armée, tout en insistant que seul le dialogue peut permettre de trouver une solution à la crise.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé