Société › Société

Crise anglophone : des employés de la CDC mutilés dans une attaque armée

un employé blessé lors de l'attaque de la Sonne Likombe estate du 03 janvier 2019. (c) Droits réservés

Des hommes armés ont attaqué des employés de la Sonne Likomba Rubber Estate, à Tiko, dans la nuit de mercredi, coupant les doigts des employés présents.

Une douzaine d’employés de la Cameroon development corporation (CDC) ont été attaqués mercredi aux environs de 23h, par des individus armés. Les faits se sont produits à Tiko, au camp de la Sonne Likomba Estate. Des assaillants, dont l’identité reste inconnue, ont encerclé le camp et obligé leurs victimes à se regrouper à l’extérieur.

Ils reprochaient à ces employés de poursuivre leur travail malgré les injonctions à cesser toute activité professionnelle. Les assaillants ont de ce fait procédé à la mutilation des employés en coupant des doigts de la main à quatre travailleurs et en blessant profondément un autre à la jambe. Les assaillants ont par ailleurs blessé grièvement deux autres personnes et mis le feu au camp avant de prendre la fuite.

Les victimes ont été admises à l’Hôpital de la CDC à Tiko pour des soins.

Une enquête a été ouverte sur cette attaque. Laquelle survient près de deux mois après une première agression des employés de la même structure. Ceux-ci s’étaient également vus privés de leurs doigts.

 

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Zapping CAN 2019
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé