Politique › Sécurité

Crise anglophone : des kidnappeurs décapitent un policier à Nkar

L'officier Ephraim Ngafei, de regrettée mémoire. (c) Droits réservés

L’officier de police Ephraim Ngafei a été tué lundi après le paiement d’une rançon de 150 000 Francs CFA par sa famille.

Ephraim Ngafei avait été enlevé en fin de semaine dernière à Nkar (département du Bui, Nord-Ouest). Il rentrait de Yaoundé à bord de son véhicule lorsque des hommes armés non identifiés l’ont pris en otage et conduit vers un lieu inconnu.

Une rançon de 150 000 Francs CFA a été demandée à sa famille en échange de sa libération. Celle-ci a fourni la somme  demandée mais les ravisseurs ont tué leur otage et lui ont tranché la tête. La dépouille a été retrouvée dans une rue de la ville.

Dans le même département du Bui, un autre policier a été remis en liberté lundi contre paiement d’une rançon de trois millions de Francs CFA. Il s’agit de Kinkoh Anthony. Il avait été enlevé dimanche à Kumbo.

 

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut