Politique › Judiciaire

Crise anglophone : des proches-parents d’un leader séparatiste devant la justice

(c) Droits réservés

La maman et la sœur de Christ Anu comparaissent mardi au Tribunal de grande instance du Mfoundi dans une procédure d’Habaeas corpus. Elles sont soupçonnées d’être de connivence avec lui.

Grace Mafuantem, 80 ans, et Beza Berist, la maman et la soeur de Chris Anu ont des démêlés avec la justice camerounaise pour leurs liens supposés avec ce leader ambazonien.

Les inculpées sont détenues au Secrétariat d’Etat à la défense depuis le 02 août dernier. Elles y ont été conduites après une perquisition après une fouille de leur domicile à Yaoundé. Les forces de sécurité y avaient trouvé une somme de plus de 1,6 millions de Francs CFA. Laquelle, ont-ils pensé, proviendrait des rançons obtenues auprès des familles des victimes des enlèvements dans le Sud-Ouest du pays.

Chris Anu est un leader sécessionniste parmi les plus actifs sur les réseaux sociaux. Il occupe la fonction de secrétaire à la communication de la République virtuelle d’ambazonie. Cet ancien pasteur se réclame à la tête d’un groupe armé. Sans aucun doute les Red dragons de son frère Field Marshall. Cette faction est régulièrement citée des affaires d’enlèvements, torture, etc, en régions anglophones.

Lire aussi : Crise anglophone : les leaders ambazoniens divisés sur la captivité de Animbom Aaron

Les avocats de Grace Mafuantem et Beza Berist ont initié une procédure d’Habéas corpus afin d’être notifiés des charges retenues contre elles.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé