› Société

Crise anglophone : le convoi du gouverneur du Sud-Ouest attaqué

Un des véhicules du convoi.

Le cortège de Bernard Okalia Bilai a essuyé des tirs ce 12 févier à Muyuka, alors que le plus haut responsable de la région se rendait à l’hôpital incendié de Kumba.

12 blessés légers, dans les rangs des membres de la sécurité du gouverneur de la région du Sud-Ouest. Parmi les blessés, le capitaine de vaisseau Eboulou, commandant du secteur militaire N 10.

Des impacts de balle.

L’attaque s’est produite dans l’après-midi du 12 février. Selon des sources militaires, le gouverneur Bernard Okalia Bilai se rendait à Kumba Station, où l’hôpital de district a subi une attaque attribuée aux séparatistes, dans la nuit du 10 au 11 février. Attaque qui a fait quatre morts.

C’est la seconde fois que le convoi du gouverneur de la région du Sud-Ouest est attaquée. La première tentative des sécessionnistes a été enregistrée en avril 2018.

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé