› Société

Crise anglophone : des séparatistes tuent un soldat à Limbe

Un déploiement policier dans les régions anglophones.

Emmanuel Mbonde a été tué ce 4 février au cours d’une attaque menée par une cinquantaine d’assaillants dans le village Mokunda.

L’attaque a eu lieu au petit matin de la journée du lundi 4 février. D’après des témoins, une cinquantaine d’assaillants ont pris d’assaut le village Mokunda, non loin de la ville de Limbe, dans le département du Fako, région du Sud-Ouest.

C’est dans cette ville que se trouve une des plus importantes bases de la Marine nationale du Cameroun. Des témoins rapportent la mort d’Emmanuel Mbonde, officier de Marine, au cours de cette attaque.

Les combattants sécessionnistes, disent ces témoins, ont également kidnappé plusieurs personnes. Elles seront relâchées plus tard.

À Buea, toujours dans la région du Sud-Ouest, des hommes armés ont fait irruption dans le domicile du délégué régional du Ministère des Enseignements secondaires. Des coups de feu tirés et le véhicule du délégué a été brulé.

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé