› Politique

Crise anglophone : Ernest Kwanzeh, sous-préfet par intérim de Batibo

Images d'archives (C) Droits réservés

Il arrive à ce poste, en remplacement de Namata Marcel Diteng, kidnappé le 11 février dernier.

L’arrondissement de Batibo a un nouveau sous-préfet. Ernest Kwanzeh a été installé par le gouverneur de la région du Nord-Ouest Adolphe Lele L’Afrique ce 14 février. L’ancien adjoint du préfet du département de la Momo remplace ainsi Namata Marcel Diteng, porté disparu depuis le 11 février 2018, jour de célébration de la 52e édition de la fête de la jeunesse.

Selon le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary, le sous-préfet disparu a été alerté par un coup de fil qui signalait une urgence liée aux festivités du 11 février. En chemin, il aurait été approché par des individus armés et cagoulés. C’est dans ces circonstances qu’il a été enlevé, puis conduit vers une destination qui demeure inconnue.

Issa Tchiroma ajoute que le véhicule a été retrouvé calciné, et que les recherches se poursuivent. Aucune demande de rançon n’a encore été signalée. Avant l’installation du nouveau sous-préfet, des scellés qui avaient été posés sur les bureaux de la sous-préfecture de Batibo ont été levés.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut