› Politique

Crise anglophone : Il n’y aura pas d’autre dialogue [ministre de la Communication]

René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication. (c) Droits réservés

René Emmanuel Sadi a rejeté les critiques émises sur le Grand dialogue national convoqué par le président de la République ; et dont la mise en œuvre des résolutions reste attendue.

Sur les antennes de la Crtv, ce 19 octobre 2019, le ministre de la Communication du Cameroun est revenu sur le Grand dialogue national sur la crise anglophone qui s’est tenu du 30 septembre au 4 octobre 2019.

« Le grand dialogue a été un grand moment de la vie nationale et un franc succès », s’est félicité le porte-parole du gouvernement. « Aucun sujet majeur n’a été éludé ni occulté », estime le ministre Sadi.

« Nous n’entrevoyons pas de dialogue inclusif plus historique que celui qui vient d’avoir milieu à Yaoundé », a prévenu le ministre de la Communication.

Il répondait ainsi à Maurice Kamto, leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), qui avait estimé que le Grand dialogue national est à refaire car ce grand raout n’a pas été organisé comme demandé.

Pour René Emmanuel Sadi, « tous les concitoyens de bonne foi et les partenaires étrangers ont apprécier la tenue du Grand dialogue national et ont adressé leurs félicitations au président de la République ».



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé