Politique › Institutionnel

Crise anglophone: la Russie pour la « négociation » dans le respect des droits de l’Homme

Position exprimée par l’ambassadeur russe adjoint à l’ONU, à la suite de la présentation du rapport semestriel du SG des Nations unies sur l’actualité politique et sécuritaire en Afrique centrale

 

L’issue à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest peut être résolue sur autour de “la table de négociation”, dans le respect des “droits de l’Homme” et de la “règle de droit”, selon l’ambassadeur russe adjoint auprès de l’ONU, Dmitri Polyanskiy.

Le diplomate a exprimé cette position vendredi 12 juin, à la suite de la présentation au Conseil de sécurité du rapport semestriel du SG des Nations unies sur les principaux faits politiques et sécuritaires survenus en Afrique centrale.

La crise dans les régions anglophones, qui a cours depuis le quatrième trimestre 2016, a provoqué, au mois d’avril 2020 selon les données de l’ONU, plus de 679 000 personnes déplacées et l’exil d’au moins 58 autres personnes au Nigeria. 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé