› Politique

Crise anglophone : l’activiste Agbor Balla demande « l’isolement du Cameroun »

Me Agbor Balla Nkongho. ©Droits réservés

L’avocat s’est exprimé ce 12 juin à Dakar, lors de la présentation du rapport d’Amnesty international sur la situation de crise dans les régions anglophones.

Felix Agbor Balla Nkongo a appelé la communauté internationale à isoler le gouvernement du Cameroun, en raison des violences en cours dans les régions anglophones du pays. L’ancien président du Consortium de la société civile anglophone du Cameroun, une organisation jadis en pourparlers avec le gouvernement du Cameroun jusqu’à sa dissolution et l’emprisonnement de ses membres, a émis ce souhait lors du lancement du rapport d’Amnesty International sur la violence et les violations des droits de l’homme dans les régions Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Selon l’Ong Amnesty international, ledit rapport a été réalisé après des interviews de plus de 150 victimes et corrobore avec plus de mille faits, enquêtes et enregistrements de victimes que le Centre pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique dispose comme documentation, régulièrement enrichie depuis près de 2 ans.

« Les faits sont claires et disponibles pour la communauté internationale. Il est temps d’isoler le gouvernement camerounais, de revoir la coopération militaire en cas de violations flagrantes des droits humains surtout lorsque les armes destinées à la lutte contre Boko Haram sont transférées dans des régions anglophones et utilisées contre des civils « , a déclaré Agbor Balla dans un communiqué.

Le rapport publié par Amnesty International affirme que les populations des deux régions anglophones du Cameroun sont en proie à la violence entre les forces de sécurité camerounaises et les combattants séparatistes.

À LA UNE
Retour en haut