Société › Société

Crise anglophone: le Cardinal Tumi lance une croisade pour la paix

Cardinal Christian Tumi. ©Droits réservés

Au cours d’une conférence de presse tenue le 21 août 2019 à Douala, le prélat a invité les Camerounais de toutes les régions à se joindre à cette campagne.

Le prétexte de cette sortie du Cardinal Christian Tumi et d’autres leaders, n’est autre que la rentrée scolaire qui se profile à l’horizon. Elle débute le 02 septembre prochain dans un climat délétère dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

D’entrée de jeu, Jean Jacques Ekindi plante le décor «il est intolérable que cette année encore, des enfants camerounais par centaines de milliers puissent être privés d’école. Il est inadmissible que des Camerounais soient brutalement privés de moyens de subsistance pour eux-mêmes et pour leur famille. Il est insupportable que le risque de mort, pèse en permanence sur les habitants du Nord-Ouest et du Sud-Ouest», scande le président du Mouvement progressiste (Mp).

Pour pallier la situation, en attendant la tenue du dialogue général anglophone, tant espérée, le Cardinal Christian Tumi propose à «tous les Camerounais épris de paix» de passer à l’offensive. A travers le lancement d’une croisade pour la paix, le jeudi 29 août 2019.

L’homme de Dieu, Jean Jacques Ekindi et d’autres leaders présents à la conférence assurent que la croisade en question est une voie de sortie en l’absence de la conférence général anglophone «le dialogue ouvert et inclusif promis, attendu et tant espéré tarde à se mettre en place», avouent-ils. Ainsi, «l’initiative populaire pour la paix que nous entendons mettre en place ne sera pas un chapelet d’incantations, de professions de foi, de véhémentes déclarations. La crise ne peut plus être soignée par la simple parole. La condamnation, l’anathème, la commisération, l’empathie et la miséricorde ont atteint leur limite.»

A lire aussi: Crise anglophone: le Cardinal Tumi convoque une conférence générale à Buea

La croisade telle que pensée par le Cardinal et ses alliés devra s’inscrire dans la durée. Raison pour laquelle, «de cette rencontre, émergera une organisation qui consacrera les adeptes de la paix, les activistes de la paix, les apôtres de la paix… L’assignation première de cette organisation sera de se déployer pour que dans le Sud-Ouest et le Nord-Ouest, les enfants retrouvent le chemin de l’école en toute sécurité. Il s’agira ensuite d’œuvrer pour que les activités économiques et sociales puissent reprendre…», planifient-ils.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé