Politique › Sécurité

Crise anglophone: les forces de sécurité libèrent 24 otages à Kumba

(c) Droits réservés

Vingt-quatre élèves kidnappés dans la matinée du 21 janvier ont été libérés plus tard, en fin de journée.

Les forces camerounaises de défense et de sécurité ont libéré 15 enfants qui avaient été capturés dans une école privée de la ville de Kumba, région du Sud-Ouest, mardi matin.

Mis à part cette libération, les forces de sécurité ont neutralisés deux combattants séparatistes a confirmé mardi le préfet de la Mémé, Chamberlain Ntou’ou ndong.

Plusieurs munitions ont été récupérés en même temps que  du chanvre indien et des gris-gris, souligne l’autorité qui a par la même occasion salué l’intervention des forces de sécurité et de défense.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé