› Société

Crise anglophone : les yeux doux du commandement militaire à la population

Les généraux Valère Nka et Ekongwese Divine Nnoko de la 5ème région militaire interarmées du Cameroun informent les habitants du Nord-ouest que les militaires sont leurs « amis ».

Le haut commandement de la 5ème région militaire interarmées du Cameroun– qui comprend les régions du Nord-ouest et de l’Ouest avec poste de commandement à Bamenda -s’est fendu d’un communiqué qui fait sourire dans les régions anglophones.

Signé du 6 février par les généraux de brigade Valère Nka et de Ekongwese Divine Nnoko, respectivement, commandant de la 5ième région militaire et commandant le 5ème région de gendarmerie ; le communiqué conjoint informe la population du Nord-ouest que « les forces de sécurité et de défense » sont dans cette région « pour leur sécurité ».

Ils rappellent que habitants du Nord-ouest, en proie à une crise séparatiste, n’ont pas à craindre pour leur sécurité.

Les deux officiers généraux assurent que « les forces de défense et de sécurité sont les amis de la population ». Et par conséquent, met à leur disposition de numéros verts pour toute préoccupation concernant leur sécurité.

L’armée est très souvent accusée d’exactions dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Ces derniers jours, les populations ont commencé à quitter les deux régions du Nord-ouest et du Sud-ouest par crainte de l’opération « verrouillage » décrétée par les combattants séparatistes.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé