› Politique

Crise anglophone – Mrc : les Usa tiennent le gouvernement du Cameroun pour responsable

Les sénateurs américains en séance plénière.

Ce rappel est contenu dans une résolution du Sénat américain sur la situation sociopolitique au Cameroun.

Les élus américains ont exprimé leurs préoccupations sur la détérioration de la situation sociopolitique au Cameroun.

Dans une résolution adoptée ce 10 mai 2019, le Sénat des Etats-Unis focalise ses inquiétudes sur la crise anglophone et les obstructions répétées aux libertés, notamment l’incarcération de l’un des principaux opposants au régime de Yaoundé, Maurice Kamto, incarcéré depuis le mois de janvier 2019 avec une centaine de ses partisans.

Pour les sénateurs américains, les « États-Unis continuent de tenir le gouvernement du Cameroun pour responsable du respect des droits de tous les citoyens, quelles que soient leurs opinions ou convictions politiques ou la région dans laquelle ils résident, conformément aux obligations internationales du Cameroun et à la propre Constitution du Cameroun ».

Le Sénat américain condamne les violences dans les régions anglophones et appelle « le gouvernement camerounais et les groupes armés à respecter les droits humains de tous les citoyens camerounais, à mettre un terme à toutes les violences et à engager un dialogue large, sans condition préalable, pour résoudre le conflit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ».

Lire aussi :: Cameroun : l’Union européenne « regrette le climat répressif qui règne »

La Chambre des représentants des Etats-Unis demande d’« engager un dialogue élargi sans condition préalable et faire un effort de foi crédible pour travailler avec les chefs religieux et communautaires de la région anglophone afin de régler les griefs et de rechercher des solutions non violentes pour résoudre les conflits et des réformes constitutionnelles susceptibles de protéger les préoccupations des minorités ».

Par ailleurs, le Sénat « exhorte toutes les parties, y compris les groupes d’opposition politique, à faire preuve de retenue et à veiller à ce que les manifestations restent pacifiques ».

Une demande de libération de tous les prisonniers détenus dans le cadre de la crise anglophone et des manifestations du Mrc est également formulée au gouvernement du Cameroun.

Les groupes séparatistes sont par la même occasion appelés à dialoguer sans condition avec le gouvernement.

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé