› Politique

Crise anglophone : Paul Biya est déjà venu en aide à 210 000 familles [ministre Atanga Nji]

Un "don" du président Paul Biya.

Cette aide, apportée sous forme de « don », est distribuée à tour de bras depuis plus de deux ans par le ministre de l’Administration territoriale.

Quatre associations caritatives et plus de 550 familles déplacées internes de la crise anglophone, et vivant à Yaoundé, ont bénéficié d’un « acte de générosité » du président de la République. Le ministre de l’Administration territoriale leur a en effet remis, ce 21 décembre 2020 à Yaoundé, du matériel de couchage, des denrées alimentaires, des kits d’hygiène et des « appuis multiformes ». Coût de cet autre « don » du chef de l’Etat : plus de 600 millions FCFA.

Une occasion pour le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, à la manœuvre de cette remise, de rappeler qu’  «  à traves les dons du chef de l’Etat, nous avons touché pratiquement 210 000 familles en deux ou trois ans et demi de distribution ». Et de souligner le modèle de transparence qui guide ces opérations de remise de « dons » du président Paul Biya : « à chaque fois nous tenons à la transparence. Vous avez vu, chacun est devant son lot et au vu et au su de tout le monde ».

Ce 21 décembre 2020 à Yaoundé, devant le gouverneur de la région du Centre, les sept sous-préfets du département du Mfoundi et les bénéficiaires, Paul Atanga Nji s’est ému de l’altruisme du président Paul Biya : « le père de la nation a une fois de plus pensé à ses enfants. Les périodes de fin d’année sont des moments où les personnes qui ne peuvent pas fêter sont tristes. Alors le chef de l’Etat a dit que je fais une dotation de 600 millions FCFA pour apporter secours ».

Il est à rappeler que d’après les responsables du ministère de l’Administration territoriale, le récent « don » de 600 millions FCFA du chef de l’Etat entre dans le  Plan d’assistance d’urgence humanitaire pour le Nord-ouest le Sud-ouest, déployé depuis juin 2018 par le gouvernement.

La cérémonie officielle du 21 décembre à Yaoundé a été l’occasion pour le ministre Atanga Nji de faire une (autre) annonce : “il y a déjà des caravanes de retour. Pour ceux qui veulent déjà rentrer, ils peuvent s’inscrire à la Direction de la protection civile”.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé