Politique › Sécurité

Crise anglophone : quatre séparatistes arrêtés pour le meurtre d’un militaire

©Droits réservés

Les concernés sont détenus à Buea pour le meurtre du maître principal Bernard Ndongo, tué à il y a deux semaines.

Les forces de sécurité ont récemment mis la main sur quatre combattants ambazoniens impliqués dans l’assassinat du maître principal Bernard Ndongo. L’infortuné avait été torturé puis enterré vivant dans une brousse de Bafia, non loin de Muyuka, dans le département du Ndian.

Le maitre principal Bernard Ndongo se trouvait en détachement en Muyuka depuis six mois. Il a été enlevé par des sécessionnistes, il y a deux semaines environ, alors qu’il était sorti de sa base pour effectuer une transaction financière afin de solder les frais de scolarité de ses enfants.

Les ravisseurs l’ont conduit dans une brousse où il a subi des tortures avant d’être enterré vivant, ont indiqué des sources contactées par Journalducameroun.com. Ces derniers sont arrêtés quelques jours après leur forfait, au cours d’une enquête qui a d’abord permis de mettre la main sur un des  mis en cause. C’est lui qui a conduit les forces de sécurité vers ses complices.

Le groupe est passé aux aveux et conduit les forces de sécurité à l’endroit où reposait la  dépouille du militaire. Elle a transférée à la morgue de Buea.

Plusieurs autres personnes impliquées dans cette affaire sont recherchées.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé