Politique › Sécurité

Crise anglophone : au moins six soldats tuées dans des affrontements à Kembong

©Droits réservés

De nombreux blessés auraient également été enregistrés ce dimanche 11 février 2018.

De violents affrontements ont eu lieu à Kembong, localité située dans le département de la Manyu (Sud-Ouest), ce dimanche 11 février. Un groupe d’individus armés et non identifiés est entré dans la ville pour y semer le trouble. Ceci aurait débouché sur des échanges de tirs, au cours desquels, au moins six soldats auraient perdu la vie. L’on compterait également de nombreux blessés. Journal du Cameroun n’a pas encore obtenu de bilan du côté des assaillants.

D’après certaines informations, des renforts seraient partis de Buea pour répondre à cette attaque, qui n’a pas encore été revendiquée. De fortes suspicions pèsent sur les Forces de défense de l’Ambazonie (ADF), tandis que certains soutiennent que les assaillants sont des combattants d’un nouveau groupe militant pour la sécession du Cameroun.

À LA UNE
Retour en haut