Politique › Sécurité

Crise anglophone : trois morts dans les affrontements d’Ikassa

©Droits réservés

Trois présumés sécessionnistes ont été tués mardi dans l’attaque d’un poste de l’armée non loin de Mundemba, dans la région du Sud-Ouest.

Les affrontements entre forces de défense et assaillants survenus hier, mardi, dans le village d’Ikassa, département du Ndian, ont fait trois morts parmi des sécessionnistes présumés.

Ils ont été tués à la suite de l’attaque du poste avancé de la marine à Ikassa, non loin de Mundemba, par une cinquantaine d’individus vêtus de noir tout comme la bande armée dénommée  l’Ambazonia restoration army.

L’armée camerounaise a récupéré deux armes à feu, deux haches et deux motos appartenant aux assaillants. Les dépouilles ont été enterrées mardi.

L’armée camerounaise n’a enregistré ni mort, ni blessé dans ses rangs.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé