Politique › Sécurité

Crise anglophone : un gendarme retraité tué à Batibo

©Droits réservés

Le corps a été découvert jeudi matin dans un état de décomposition près de sa voiture

Un gendarme à la retraite a été pris pour cible par des hommes se réclamant sécessionnistes. Il a été enlevé mardi soir, puis abattu à l’entrée du village de Guzang, non loin de Batibo, dans la région du Nord-Ouest.

Des sources affirment qu’il a été brûlé à côté de sa voiture par des présumés combattants séparatistes, qui le soupçonnaient d’être en complicité avec les forces de sécurité. Ils étaient persuadés que ce gendarme à la retraite aidait les militaires à les traquer dans cette partie du pays.

Il était accusé d’avoir laissé sa voiture à la disposition des éléments des forces de défenses camerounaise pour leurs opérations dans la région.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut