› Société

Crise anglophone : un gendarme tué à Eyomujock

Une patrouille militaire dans les régions anglophones. (c) Droits réservés

Le pandore a trouvé la mort au cours d’une embuscade tendue par les sécessionnistes.

Le dimanche 21 juillet à Eyomujovk, une localité de la Manyu région du Nord-ouest du Cameroun, une patrouille de la gendarmerie est tombé dans une embuscade des séparatistes.

Selon des sources de sécurité, alors que des gendarmes inspectaient ce qui est apparaissait comme une mine artisanale sur la route, des combattants embusqués ont ouvert le feu sur eux. L’attaque a fait un mort. Un officier gendarme.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé