› Non classé

Crise anglophone : un officier de police tué dans le Nord-Ouest

L’officier de police principal Kanwing André a été abattu dimanche à Ndop, région du Nord-Ouest, par de présumés sécessionnistes. Son assassinat a eu lieu sur la place publique.

Le commissaire de police par intérim de Ndop, Kanwing André, a été abattu sur la place publique dimanche, juste en face de l’hôpital  catholique de Bamuka (département de Ngoketunjia, région du Nord-Ouest).

Des individus armés l’ont sorti de force de la structure hospitalière où il venait d’être admis avant d’être tué par balles devant la structure.

Les personnes à l’origine de la mort de l’officier Kanwing André l‘avaient, quelques heures plus tôt, agressé physiquement sur le chemin de l’église. Elles l’ont copieusement battu avant de l’abandonner avec des blessures.

Ce drame est survenu au cours d’un week-end marqué par la reprise des combats dans la région du Nord-Ouest. De violents affrontements entre sécessionnistes et soldats camerounais ont été débuté à Bamenda vendredi et se sont intensifiés samedi. Des véhicules ont été incendiés et des commerces vandalisés au cours des mêmes évènements.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé