› Société

Crise anglophone : un préfet menace les maires qui payent les employés absents

Les séparatistes font régner la peur dans le Nord-ouest.

Lanyuy Harry Ngwayi fait savoir qu’il pourrait suspendre les comptes des exécutifs communaux du département du Bui (région du Nord-ouest) si les salaires continuent à être versés.

Il l’a mauvaise, le préfet du département du Bui, région du Nord-ouest. Lanyuy Harry Ngwayi ne supporte pas que des maires  et autres employés continuent de percevoir leurs émoluments alors qu’ils ne pointent au service.

Dans une lettre, datée du 30 septembre 2020,  adressée à « tous les maires » du Bui, le préfet leur fait part de son constat. « J’ai observé avec consternation que certains maires continuent à payer les salaires des employés de la mairie, alors que les bureaux de la mairie dans le département du Bui sont fermés sans aucun employé présent », écrit l’autorité administrative.

Le préfet menace dès lors de prendre des mesures contre ce qu’il qualifie de « pratiques abusives ». « Dans ce contexte, écrit Lanyuy Harry Ngwayi, j’ai l’honneur de vous demander de mettre fin à ces pratiques abusives, faute de quoi des mesures conservatoires seront prises pour sauvegarder les recettes des conseils ».

En proie à un conflit séparatiste entre combattants armés et forces gouvernementales du Cameroun, la région du Nord-ouest s’est vue vidée de sa population. De nombreux fonctionnaires et agents de l’Etat désertent leur poste par crainte pour leur sécurité. Ce qui amène les autorités à régulièrement les menacé de sanctions s’ils ne regagnent pas leur lieu de service.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé