Politique › Sécurité

Crise anglophone : un séminariste tué à Bamessing (Nord-Ouest)

©Droits réservés

Les faits se sont produits ce jeudi 4 octobre 2018, alors que la victime rentrait de l’église.

Un séminariste a été tué ce jeudi matin à Bamessing, dans la région du Nord-Ouest du Cameroun. Il aurait été tué par balle, selon des sources locales. Elles indiquent également que la victime revenait de l’église lorsqu’il a été abattu par les forces de l’ordre qui l’ont pris pour un des hommes armés qui opèrent autour de ladite localité.

Celui-ci a été retrouvé gisant dans son sang avec un chapelet à côté de lui. Il avait été récemment affecté pour une année pastorale à Bamessing après avoir terminé ses études au petit séminaire de Kitiwum. Son cadavre a été transporté à la morgue et une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de sa mort.

Le décès de ce séminariste augmente le tribut que paye l’église dans les violences qui opposent depuis plusieurs mois les éléments des forces de défense aux militants sécessionnistes. Tandis que les violences se poursuivent, le nombre de morts de la crise anglophone ne cesse de s’alourdir. Les organismes internationaux dont l’ONG International crisis group parlent de près de 400 morts depuis le début de l’année.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut