Opinions › Tribune

Crise post-électorale au Gabon: le CPP interpelle l’Union Africaine

Par Kah Walla, présidente du Cameroon People’s Party (CPP)

Le Cameroon People’s Party félicite tous les gabonais et gabonaises pour l’engagement patriotique et les actions politiques qu’ils mènent depuis plusieurs mois pour assurer un meilleur avenir à leur pays. Nous sommes convaincus que tous les Gabonais veulent construire un meilleur Gabon.

Dans cet esprit, nous appelons au calme et à la non-violence dans toutes les positions prises et les actions menées. Le CPP demande aux uns et aux autres de mener leurs actions politiques avec détermination et conviction, mais sans violence. Dans la situation actuelle, nous demandons aux forces de l’ordre gabonaises de faire preuve de retenue et de citoyenneté, d’agir avec professionnalisme et fidélité à la patrie.

La crise gabonaise nous préoccupe au premier chef en tant que pays frère, pays voisin, pays africain. Le CPP demande à l’Union Africaine de prendre le leadership pour une solution démocratique et durable dans le respect de la Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance. Il s’agit ici d’adopter une démarche qui assure :

1- Que la volonté du peuple gabonais dans sa majorité soit respectée ;
2- Que les règles de la démocratie, de la transparence et de la justice soient respectées ;
3- Que le bien-être du peuple gabonais soit affirmé.

Nul ne peut et ne doit décider à la place des gabonais. L’Union Africaine se doit de mettre en place un processus de médiation consensuel, transparent et juste qui permettra au Gabon de sortir de cette crise. Des instruments tels que le Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs pourrons servir de base pour une telle démarche. Toutefois, le CPP demande à l’Union Africaine d’agir avec célérité et fermeté afin d’éviter l’enlisement de la situation d’instabilité actuelle.

Le CPP demande à tous les acteurs non-africains de comprendre la délicatesse de la situation actuelle et de s’aligner derrière le leadership de l’Union Africaine. Tout particulièrement, le CPP demande au gouvernement français et à tous les acteurs politiques français de faire preuve de retenue et de tenir compte de notre histoire commune de pays francophones. Cette histoire qui comporte des blessures profondes, pour la plupart non encore cicatrisées, met la France en position difficile dans cette crise.

La France ainsi que les acteurs français doivent éviter toute prise de parole et toute intervention qui sera perçue de manière juste ou injuste comme interventionniste et qui, par conséquent, envenimera la situation.

Le Cameroon People’s Party a confiance au Peuple Gabonais. Nous sommes convaincus que, comme tout peuple, les Gabonais doivent et vont définir leur propre parcours vers une société libre, démocratique et juste.

Nous leur souhaitons de le faire sans casse, sans violence et avec détermination. Le CPP se tient à disposition pour toute action et soutien qu’il peut apporter au Peuple Gabonais dans ce but.

Vive le peuple gabonais et le Gabon! Vive l’Afrique Centrale ! Vive notre cher continent, l’Afrique !

Pour le Cameroon People’s Party
(è) Kah Walla
Présidente Nationale

Kah Walla, photo d’illustration
Droits réservés)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé