Politique › Sécurité

Crise sécuritaire à l’Est Cameroun: le ministre de la Défense se rend à Bertoua

Joseph Beti Assomo sur le terrain (c) Droits réservés

Depuis quelques jours, les populations de cette région du Cameroun subissent les attaques des bandes armées de la République de Centrafrique. Le ministre descend sur les lieux ce 23 août pour s’enquérir de la situation.

Prendre la mesure des dégâts, échanger avec les forces de l’ordre sur place et discuter d’une stratégie pour endiguer les exactions des groupes armés en provenance de la République Centrafricaine (Rca). Ce sont là quelques objectifs de la visite de deux jours de Joseph Beti Assomo à Bertoua, chef-lieu de la région de l’Est Cameroun. Le ministre de la Défense (Mindef) s’y rend ce 23 août. Il sera question pour lui de faire des descentes dans les localités les plus touchées par l’insécurité.

Depuis quelques jours, des groupes armés en provenance de la Centrafrique (pays limitrophe de la région de l’Est), mènent une incursion dans les localités de la région. Des sources assurent d’ailleurs que ces milices ont essayé de planter leur drapeau sur le territoire camerounais.

En rappel, la région de l’Est est en proie depuis plusieurs années à des tensions diverses. Selon des chiffres de 2014 du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (Hcr), la région de l’Est accueillait près de 36 000 réfugiés centrafricains. Ils ont fui les violences perpétrées par les milices ex-Séléka et Anti-balaka à Bangui et dans d’autres villes du nord-ouest de la Rca.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé