Sport › Autres sports

Cyclisme: Après le Faso, les lions indomptables du vélo sont au Rwanda

L’équipe nationale ambitionne de faire tâche d’huile sur ce tour, malgré une brève préparation.

L’équipe nationale de cyclisme a quitté le Cameroun ce lundi, 08 novembre 2010, destination Rwanda. C’est pour prendre part respectivement au championnat continental de cyclisme de Kigali, qui sera suivi deux jours après, du coup d’envoi du Tour du Rwanda 2010. L’équipe nationale est composée de six coureurs: Martinien Tega, le capitaine, Raoul Mba, Tawedi, Fotsing, Tanesop et Simo Sandeau. Ils sont supervisés par le directeur technique national, Jean Philippe Duraka, qui a rejoint l’équipe alors que son séjour en France au lendemain du grand prix cycliste Chantal Biya à Yaoundé, avait laissé libre court à toute sorte d’interprétation. Certaines informations recueillies à bonne source, faisaient état de la démission du technicien français, qui réclamait six mois d’arriérés de salaire, ainsi que l’amélioration des conditions de travail. Le secrétaire général de la fédération camerounaise de cyclisme, avait dans la foulée, indiqué que tout était mis à la disposition du Dtn et qu’au moment où avait lieu cette situation, tout était réglé pour que celui-ci retrouve les lions du vélo directement au Burkina – Faso où ils s’y trouvaient dans le cadre du Tour du Faso. Chose faite puisque le Dtn avait effectivement rejoint l’équipe avec du matériel acheté en France, où il dit être allé pour un heureux évènement. Mon unique fille venait d’accoucher. J’étais grand-père pour la première fois, a-t-il expliqué avec un large sourire, lors de la sortie médiatique effectuée à Douala le week-end dernier, par la fédération camerounaise de cyclisme.

Après un début de compétition difficile, l’équipe camerounaise qui était « l’équipe à abattre » selon le Dtn, a pu se reprendre et terminer première équipe au classement par équipe du Tour du Faso. Une position que les coureurs camerounais ambitionnent de remporter également au Rwanda, malgré une préparation à la limite bâclée, puisque entre le Tour du Faso et celui du Rwanda, les lions n’ont pas eu beaucoup de temps pour effectuer une bonne préparation, mais lorsque j’étais au Burkina – Faso, j’ai laissé un programme de préparation aux cyclistes qui sont restés au pays, et ils se sont entraînés suivant ce programme, a expliqué le Dtn. Qu’à cela ne tienne, nous sommes des lions, et on fera tout pour être à la hauteur, même si on sort d’une course sur des distances plates pour la montagne assure le capitaine des lions indomptables du vélo, Martinien Téga.

Après le Tour du Rwanda, l’équipe retournera au bercail pour mettre le cap sur le Gabon quelques jours plus tard, afin de prendre part à la Tropicale Amissa Bongo. Cette compétition va frôler pour la première fois le sol camerounais, selon François Njelé, président de la fédération de cyclisme. Le premier coup de pédale sera donné à Libreville, la seconde étape se disputera à partir d’Ebolowa au Cameroun. Cette présence sur le sol camerounais, s’inscrit dans le cadre de la politique de la libre circulation des personnes et des biens dans la sous région Afrique centrale, et les dirigeants voudraient que cela passe aussi par le sport, relève le président Njelé. Après la Tropicale Amissa Bongo, les cyclistes camerounais participeront au Tour du Cameroun, puis au Tour du Mali après un stage qui aura lieu dans la région de l’Extrême – Nord.


tourofrwanda.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut