Société › Société

Dakar: un Camerounais arrêté avec un sauf-conduit illégal

Alors qu’il n’a pas besoin de visa pour entrer au Sénégal, il a soutenu avoir achetéÌ le sauf conduit aÌ€ 75.000 F Cfa auprès d’un vigile de la représentation du Sénégal au Cameroun

Alors qu’il n’a pas besoin de visa pour entrer au Sénégal, un Camerounais s’est «cacheÌ » derrière un sauf-conduit au nom de Babacar Mbaye pour entrer dans notre pays. Il a soutenu avoir achetéÌ le sauf conduit aÌ€ 75.000 F Cfa auprès d’un vigile de la représentation diplomatique du Sénégal au Cameroun.
L’affaire est bien curieuse. Depuis vendredi dernier, le Commissariat spécial de l’aéroport LeÌ opold SeÌ dar Senghor a mis aÌ€ la disposition du Parquet un ressortissant camerounais qui a tentéÌ de pénétrer sur le territoire sénégalais avec un vrai faux sauf-conduit.

En effet, le Camerounais s’est preÌ senteÌ au débarquement de l’aéroport avec un sauf-conduit au nom de Babacar Mbaye censéÌ être délivréÌ par le Consulat du Sénégal. Mais, les policiers ont vite fait de douter de la nationalitéÌ sénégalaise du voyageur, surtout aÌ€ cause de son accent. AchemineÌ au poste, le Camerounais persiste et signe qu’il se nomme Babacar Mbaye et va même jusqu’aÌ€ soutenir que c’est sa mère qui est sénégalaise.

Une déclaration qui n’a pas convaincu les enquêteurs qui ont saisi tour aÌ€ tour le ministère des Affaires étrangères et la Direction de l’automatisation du fichier (Daf). Cette dernière livre une réponse tranchante : l’identitéÌ de l’individu en question est fausse.

Le ministère des Affaires étrangères enfonce le clou en affirmant aux policiers que le sauf-conduit n’était pas authentique. Mis devant ces éléments de preuves, le Camerounais est passeÌ aux aveux non sans révéler que c’est un agent officiant au Consulat du Sénégal qui lui a vendu le sauf conduit aÌ€ 75.000 F Cfa.

N’empêche, cette affaire n’a pas encore livreÌ son lot de mystères. En effet, les Camerounais font partie de la catégorie B, c’est-aÌ€-dire qu’ils peuvent entrer au Sénégal en présentant tout simplement leur passeport. Pourquoi alors le mis en cause dans cette affaire s’est «cacheÌ » derrieÌ€re un vrai faux sauf-conduit pour entrer au Sénégal ouÌ€ il n’avait jamais mis les pieds auparavant ?

Dans tous les cas, le ministère des Affaires étrangères devraient pousser les investigations dans la Représentation diplomatique sénégalaise d’autant que le Camerounais a affirméÌ avoir reçu le document d’un…vigile aÌ€ qui il aurait remis l’argent.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé