› Eco et Business

Davoc 2011: Le gouvernement camerounais et sa diaspora face à face

Le 1er Davoc en terre camerounaise s’est ouvert ce jeudi à Yaoundé. Les doléances sont nombreuses de part et d’autre

CASA NET présente ses objectifs
Pour l’ouverture du quatrième forum du Draw a vision of Cameroon (DAVOC), c’est le ministre Perevet Zacharie de l’emploi representant le premier ministre camerounais, qui a présidé la cérémonie ce jeudi. Face aux représentants du gouvernement, le réseau CASA NET, qui a fait part de trois doléances au gouvernement. En premier lieu, CASA NET souhaite voir institutionnaliser le cadre qu’offre le forum DAVOC, afin d’en faire une plateforme d’échange permanent entre le Cameroun et sa diaspora.

C’est un plaisir de nous sentir au Cameroun, d’avoir été écoutés par notre pays et surtout d’avoir transcendé notre peur de poursuivre des objectifs communs. Notre souhait est de voir institutionnalisé à l’avenir ce type de cadre de rencontre entre le Cameroun et sa diaspora.
Brice Moussong, secrétaire permanent de CASA NET dans son discours d’ouverture

La deuxième requête de la diaspora a été celle de voir le gouvernement soutenir l’initiative d’un annuaire des compétences de la diaspora. L’annuaire est rendu à son stade opérationnel, nous le soumettons aujourd’hui aux autorités camerounaises, afin qu’elles puissent aider à sa mise en fonction définitive, et au profit de tous, a indiqué Jean Biangue qui présentait cet outil. La troisième doléance de la diaspora était relative au soutien pour une mise en place d’un fond d’investissement de la diaspora camerounaise. Il est un des objectifs de ce forum, et nous espérons qu’au terme des échanges qui interviendront au cours de cette rencontre, nous parviendrons à un résultat concret dans ce sens, a plaidé Brice Moussong.

Cérémonie d’ouverture du Davoc 2011 ce jeudi 7 mai à Yaoundé
Journalducameroun.com)/n

Le gouvernement se dit favorable à soutenir les initiatives
Le ministre Perevet parlant au nom du gouvernement a dit avoir reçu favorable les initiatives de la diaspora. Cependant, il n’a pas clairement pris d’engagement chiffré. Le ministre Perevet a salué le thème directeur du forum de Yaoundé, qui selon ses termes rentre en droite ligne avec les objectifs prioritaires de l’Etat camerounais pour sa diaspora en 2011. Le gouvernement a aussi reconnu que les compétences de la diaspora peuvent constituer un important outil de développement. Dans la foulée, le ministre Perevet a également présenté les soucis actuels du gouvernement tels que la recherche d’une croissance pertinente, l’atteinte des objectifs en matière d’emploi et la réduction substantielle de la pauvreté monétaire. Il a aussi invité à faire une synthèse des résolutions retenues depuis la première édition du DAVOC, afin d’en faire une étude pour en tirer un meilleur partie. Il a enfin indiqué que la question d’un fond de la diaspora sera examinée. La cérémonie d’ouverture s’est poursuivie avec une visite des stands dans l’espace Business. Le ministre et sa délégation ont pu rencontrer certains porteurs de projets. Malgré que le début de la cérémonie ait accusé un retard, les organisateurs se disent globalement satisfaits. Je ne peux être que satisfait et surtout ravi parce que notre appréhension était la collaboration avec le gouvernement, elle a bien fonctionné pour l’organisation, nous avons reçu un soutien non négligeable de sa part, nous espérons que lors des échanges nous parviendrons à de résultats concrets qui soient en accord avec nos objectifs a déclaré le secrétaire permanent de CASA NET. Le forum s’est poursuivi en atelier dans l’après midi, avec comme thème diaspora et impact économique et social.

Visite des stands par les officiels
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé