› Eco et Business

Davoc: C’est parti pour l’édition 2012

Le ministre de la formation professionnelle, Zacharie Perevet, a ouvert cette édition consacrée à l’appropriation du document de stratégie pour la croissance et l’emploi par la diaspora

C’est ce jeudi 11 octobre 2012 que s’est ouverte la 5e édition du Davoc (Draw a vision of Cameroon). La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de la formation professionnelle Zacharie Perevet et coordonnée par Vincent Nkong-Ndjock, expert de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique). De nombreux autres invités, comme Jean Charles Rielle président du conseil municipal de la ville de Génève et Micheline Makou Djouma de Ocaproce (Organisation pour la Communication en Afrique et de Promotion de la Coopération Economique Internationale) ont insisté sur la nécessité de pérenniser le Davoc, car cela permet à la diaspora camerounaise de participer au développement du Cameroun dans un cadre légal qui, selon le ministre Perevet, « s’organise progressivement ». Cette année, le document de stratégie pour la croissance et l’emploi est au c ur des travaux car il s’agit pour la diaspora, de s’approprier les axes de développement intégrés dans ce document et qui concernent la diaspora. Les travaux en ateliers permettront d’expliquer la matrice de la contribution sectorielle de cette diaspora.

Cette année, le thème général de réflexion est: «contribution des migrants africains aux stratégies de développement». Les participants discuteront des moyens de donner aux initiatives multisectorielles de la diaspora africaine un réel impact économique et social dans leurs pays d’origine. Autre enjeux de la rencontre, les participants feront une analyse des améliorations et initiatives qui peuvent être envisagées en vue renforcer la coordination et le développement des ONG africaines. « Le Forum DAVOC 2012 à Genève partira donc des défis africains pour se pencher sur le cas spécifique du Cameroun, avec pour but de souligner le rôle que la diaspora camerounaise souhaite et peut jouer dans la mise en uvre du DSCE », ont expliqué les organisateurs de ce forum. D’autres enjeux devraient aussi émerger, comme la présentation d’un annuaire des compétences de la diaspora, ainsi que la possibilité pour des porteurs de projets de les présenter à de potentiels investisseurs. Cette édition que les organisateurs veulent inédite est ouverte sur toute l’Afrique, sa diaspora et ses partenaires.

Cérémonie d’ouverture du Davoc, jeudi 11 octobre 2012 à Genève
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé