Politique › Institutionnel

Dayas Mounoume, l’ex-Dg du PAD, condamné à 15 ans de prison

La même peine a été infligée à deux co-accusés de Dayas Mounoume par le Tribunal criminel spécial vendredi, 03 juillet. Un quatrième accusé écope de 20 ans d’emprisonnement

Le Tribunal criminel spécial a rendu son verdict vendredi dernier, 03 juillet, dans l’affaire opposant le Port autonome de Douala (PAD) à Dayas Mounoume et quatre co-accusés.

Dayas Mounoume, ex-Dd du PAD, a été reconnu coupable de détournement de deniers publics et condamné à 15 ans de prison pour l’affaire des 458 millions de F CFA. L’argent devait être remboursé par le PAD à la société White Nile Corporation. Il a bel et bien été payé, via cinq chèques échelonnés entre septembre et décembre 2009, à un certain Patrice Tsimi Enyegue, qui s’était présenté selon les récits de la défense comme le représentant de la WNC. L’entreprise n’a jamais reçu son argent. Toutes choses qui ont été perçues comme un détournement de fonds par la justice.

Le tribunal a également condamné vendredi deux co-accusés de Dayas Mounoume à la même peine. Il s’agit d’Arsène Essomba Eloundou, ex-directeur général adjoint du PAD, et Abel Manguieb Agbor, ex-directeur administratif et financier du PAD.

La sentence a été plus lourde pour Patrice Tsimi, qui devra purger 20 ans d’emprisonnement.

Les différents condamnés disposent d’un dernier recours judiciaire, le pourvoi en cassation auprès de la Cour suprême du Cameroun.

Dayas Mounoume
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé