International › APA

Début des travaux du câble sous-marin Cameroun-Brésil

La Cameroon telecommunications (CAMTEL) a annoncé, mercredi, le lancement de la pose de la fibre optique longue de 6000 km devant relier les localités de Kribi au Cameroun et Fortaleza au Brésil, un projet qui est le premier système de câble sous-marin à fibre optique à connecter directement l’Afrique et l’Amérique du Sud. Selon CAMTEL, le bateau transportant 6000 Km de câble sous-marin South Atlantic Inter Link (SAIL) qui a quitté les côtes norvégiennes le 21 mars 2018, a accosté le 16 mai dernier à Kribi avec dans ses malles, un gigantesque câble de 32 térabits de capacité.

Le bateau reprendra la route dans les prochains jours et sur la base de l’itinéraire arrêté, procédera à l’installation du câble avec le concours de l’expertise de la firme chinoise Huawei mobile.

Pour le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, avec la phase de la pose du câble sous-marin « si l’on n’en est pas encore à l’aboutissement de ce projet qui rentre dans le cadre du programme national Broadband Network 2, entamé en août 2016, on est en plein dans la phase cruciale ».

A en croire David Nkoto Emane, le directeur général de CAMTEL, maître d’ouvrage, la vitesse de pose est de 80 à 120 km par jour alors que la réalisation du projet est estimé à 200 milliards de francs CFA.

Avec ce projet, a-t-il poursuivi, le Cameroun aura définitivement son indépendance numérique » et va compter parmi la vingtaine de pays africains à disposer de câbles sous-marins et dont l’économie nationale entend tirer des retombées conséquentes.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut