Politique › Institutionnel

Décentralisation au Cameroun: les recommandations du Premier ministre

Lors de la deuxième session du Conseil national de la décentralisation, Philémon Yang a demandé que soit finalisé le projet d’une stratégie nationale

Le Premier ministre camerounais, Philémon Yang a présidé mardi, 29 décembre 2015, la deuxième session du conseil national de la décentralisation.

Durant les échanges, Philémon Yang a donné au ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd), René Emmanuel Sadi, quatre recommandations. Objectif, optimiser l’évolution de la décentralisation sur l’étendue du territoire national.

Il s’agit de faire tenir dans les chefs-lieux des régions, des séminaires d’imprégnation des règles de gestion administrative, financière et de collaboration entre les préfets et les magistrats municipaux et les responsables des services déconcentrés; de finaliser le projet de stratégie nationale de la décentralisation; d’examiner en collaboration avec les administrations concernées le projet d’indice de développement local.

Selon le Minatd cet instrument permettra d’avoir une meilleure visibilité du niveau de bien-être de chaque commune.

Le Premier ministre a par ailleurs recommandé que des réflexions soient faites et soumises à son appréciation sur l’optimisation des ressources issues de la dotation générale de décentralisation; de proposer un mécanisme de passage du régime de délégation des crédits à celui de dotation des provisions et de procéder au déblocage des ressources issues de la décentralisation dans les délais compatibles avec la réalisation des projets communaux.

Parlant de la mise en uvre de la décentralisation, le Minatd a indiqué que la seule compétence qui reste à transférer dans les communes est l’électrification des zones nécessiteuses. A l’origine de cette situation, la difficulté des collectivités concernées à exercer cette compétence.

Selon le rapport qu’a présenté mardi par le secrétaire permanent dudit conseil, les communes ont exécuté plus de 7000 projets au moyen de divers financements issus de la décentralisation, soit 1109 milliard de FCFA.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé