› Eco et Business

Décentralisation: la France accorde un prêt de 80 milliards de F au Cameroun

Les fonds octroyés à certaines municipalités permettront au pays de poursuivre la mise en place de sa politique de décentralisation entamée il y a quelques années

La France a accordé un prêt de 80 milliards de francs CFA au Cameroun pour lui permettre de poursuivre la mise en place de sa politique de décentralisation entamée il y a quelques années.

Les fonds ont été rétrocédés à certaines municipalités suite aux actes de cession signés lundi, 07 septembre 2015, entre le ministère des Finances et des collectivités territoriales décentralisées.

Il s’agit notamment des Communautés urbaines des villes de Bafoussam (Ouest), Bertoua (Est) et Garoua (Nord) dont les fonds mis à leur disposition devraient permettre l’aménagement de ces cités, toutes des capitales régionales.

Le déblocage de ces fonds rentre dans le cadre de la convention signée le 03 juillet 2015 à Yaoundé, entre le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) et l’Agence française de développement (AFD) devant les chefs d’Etat camerounais Paul Biya et français François Hollande, alors que ce dernier effectuait une visite d’Etat au Cameroun.

Cette signature a été suivie dans les faits par des actes de rétrocession d’une partie de ce prêt souverain AFD, soit un peu plus de 40 milliards de francs CFA, aux communautés urbaines de Bafoussam, Bertoua et Garoua.

Ces mêmes municipalités ont reçu en plus, des fonds Contrat désendettement-développement (C2D) dénommés « Capitales régionales », également chiffrés à 40 milliards de francs CFA, soit au total, 80 milliards de francs CFA qui serviront à mettre en uvre le programme de développement desdites capitales régionales. Plus de 70 pour cent de ces financements concernent la réhabilitation des voiries urbaines.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé