› Personnalités

Décideurs : la Camerounaise Rebecca Enonchong intègre la Royal Academy of Engineering

La techwoman est la première camerounaise à intégrer l’académie nationale du génie du Royaume-Uni qui rassemble des ingénieurs issus de tous les secteurs de l’ingénierie dans le but de faire progresser et de promouvoir l’excellence de cette discipline.

Cette entrepreneure camerounaise de la tech reconnue à l’échelle internationale vient ainsi ajouter un nouveau sacre à son parcours déjà assez élogieux.

« J’ai été officiellement intronisée en tant que membre international de la Royal Academy for Engineering hier. Je suis consciente à la fois de l’honneur et de la responsabilité que je porte en tant que l’un des rares élus du continent africain et le tout premier camerounais », a-t-elle écrit dans un message posté sur les réseaux sociaux hier 09 novembre 2022.

« Peut-être que je ne suis pas l’ingénieur le plus qualifié, peut-être que je n’ai pas contribué au télescope Hubble comme un autre, ou à rendre les moteurs Rolls Royce plus efficaces, comme un autre, mais pour toutes les femmes, tous les Africains, tous les gens de couleur qui ont mérité cette désignation et ne seront jamais reconnus pour leur travail, je n’ai pas le droit d’avoir le syndrome de l’imposteur. Nous l’avons fait ! », s’est-elle vantée.

Ce nouveau challenge pour Rebecca Enonchong est la preuve que, le travail accompli au fil des ans n’était pas une erreur. « Tout le travail que j’ai fait tranquillement au fil des ans a été vu. J’en suis incroyablement reconnaissant car beaucoup n’auront jamais ce privilège. Alors pour l’invisible, pour l’inconnu, je promets d’être votre voix. J’utiliserai mon titre FREng pour porter vos messages, parler de vos voyages, de vos innovations au monde ».

Elle n’a pas manqué de faire un clin d’œil au Cameroun. « Et à mes ingénieurs camerounais, c’est pour nous. Je n’aurais jamais reçu cet honneur sans toutes les innovations que la Royal Academy a vues de notre part. Je ne suis pas une exception mais juste un exemple visible de tout ce dont nous sommes capables. Je vous dédie cette désignation », a-t-elle souligné.

Âgée de 55 ans, Rebecca Enonchong est la fondatrice et directrice générale d’AppsTech, un fournisseur mondial de solutions logicielles d’entreprise, qu’elle a lancé en 1999.

Elle est également cofondatrice de I/O Spaces, ABAN et Cameroon Angels Network. Elle siège aux conseils d’administration de nombreuses sociétés, dont la Fondation AfriLabs, ActivSpaces et Djibouti Telecom entre autres.

Rebecca Enonchong est consultante auprès de Venture Capital for Africa (VC4Africa), la plus grande communauté en ligne dédiée aux entrepreneurs et aux investisseurs qui créent des entreprises africaines.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top