Société › Kiosque

Dédicace: Alain Foka présente ses «Archives d’Afrique» à Douala

Le volume 1 de ce concept, un coffret de 17 CD a été présenté le jeudi 28 avril dans la cité économique

Restituer l’histoire de l’Afrique
Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple car un peuple sans histoire est un monde sans âme. C’est cette phrase, devenue culte, qui depuis des années motive Alain Foka. Avec elle, le journaliste introduit et conclut chaque jour son émission «Archives d’Afrique» sur Radio France International (RFI). Pourtant, de nombreuses pages de l’histoire de son peuple, l’Afrique, ont été déchirées, effacées. Et lorsqu’arrive le moment de se regarder dans le miroir, on se rend compte que l’on ne sait pas d’où l’on vient. Très peu d’entre nous maîtrise vraiment l’histoire de nos pays. Je me suis dis alors que modestement je vais contribuer à restituer cette histoire. C’est ainsi que le journaliste rentre dans sa véritable peau d’investigateur. Résultat de ses dix huit années de recherche, ce coffret de 17 CD qui retrace l’histoire de l’Afrique à travers ses grands hommes. Onze chefs d’Etats africains y sont relatés, de Sékou Touré à Ahmadou Ahidjo en passant par Modibo Keita, Hamani Diori, Félix Houphouet Boigny, Jean Bédel Bokassa, Patrice Emery Lumumba, Sylvanus Olympio, François Ngarta Tombalbaye, Fulbert Youlou, Philibert Tsiranana, pour ce premier volume. Un travail d’orfèvre, car l’on s’imagine bien que la collecte des données n’a pas été facile. Aujourd’hui on est obligé d’aller chercher nos archives chez nos anciens colonisateurs regrette Alain Foka. Heureusement, j’ai pu, avec le concours des dirigeants de ma chaîne, avoir accès à des archives classées poursuit-il. Par ailleurs le coffret contient des témoignages des acteurs de l’histoire encore vivant, proches ou pas de ces chefs d’Etats.

Alain Foka en pleine séance de dédicace
Journalducameroun.com)/n

Un intérêt inattendu de part le monde entier
Avec plus de 63 000 commandes dès les premières semaines de l’annonce de la sortie du coffret sur les antennes de RFI, l’intérêt qu’a suscité cette réalisation en a surpris plus d’un, l’auteur avec. A ce jour, on en est à environ 68 300 coffrets vendus laisse-t-il entendre en révélant, au grand étonnement de tous, qu’il ne touchera même pas un radis sur les ventes, puisque je suis employé de RFI, j’ai un salaire qui est bien défini. Vous ne pouvez pas appartenir à une maison et attendre qu’elle vous reverse des droits sur une uvre qu’elle a produite. La dédicace de Douala ce jeudi était la troisième étape en Afrique après Kinshasa «où il y avait près de 1500 personnes» et Dakar «environ 1000 personnes». Il reste encore une dizaine d’étapes à parcourir, mais le Cameroun, pays d’origine de l’auteur, est le seul pays qui a accueilli deux dédicaces. Bien que selon l’auteur c’est l’étape qui lui faisait le plus peur parce que nous camerounais avons la réputation d’être durs avec nous-mêmes et de ne pas reconnaitre nos valeurs regrette t-il. Le prochain volume sortira en décembre 2011, avec entre autres têtes d’affiche le footballeur Roger Milla, la chanteuse Miriam Makeba, le scientifique Cheick Anta Diop, bref «des personnes qui rentrent dans d’autres registres que la politique».

Le coffret « Archives d’Afrique »
Journalducameroun.com)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé