Politique › Institutionnel

Défense populaire et patriotisme: les gouverneurs de région se concertent

Ils revisiteront les questions relatives au commandement territorial camerounais, au cours d’un conclave de trois jours ouvert ce mercredi à Yaoundé, autour du Minatd, René Emmanuel Sadi

Les questions de défense populaire et de patriotisme sont au menu des échanges qui s’ouvrent ce mercredi, 09 décembre 2015, entre gouverneurs de région réunis à Yaoundé. Première rencontre du genre après le mouvement du 23 octobre 2015 qui a vu quatre des dix régions changer de chef, le conclave se tient sous le thème : « Autorités administratives, défense populaire et promotion des valeurs patriotiques ». Pendant trois jours, les intéressés vont débattre autour du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd), René Emmanuel Sadi.

Face aux agressions des membres de la secte islamiste Boko Haram donc le Cameroun est victime dans son Extrême-Nord, la coordination des actions des comités de vigilance avec les forces de défense et de sécurité et surtout avec les autorités administratives sur le terrain devrait être au centre de la rencontre qui aura pour cadre, la salle des délibérations du Conseil de la Communauté urbaine de Yaoundé.

Il s’agira pour le Minatd d’inviter ses collaborateurs à une meilleure coordination de l’action de ces comités de vigilance pour plus d’efficacité face à menace terroriste. La nouvelle technique adoptée par la secte Boko Haram, attentats kamikazes, implique de nombreux jeunes Camerounais. Les gouverneurs de région devront sans doute être invités à appeler leurs administrés à faire montre d’un sens patriotique sans faille.

A cette rencontre qui intervient à la veille des fêtes de fin d’année, il sera également question pour René Emmanuel Sadi d’inviter les gouverneurs de région à plus de vigilance en prenant toutes les mesures qui s’imposent afin de permettre aux Camerounais, et à tous ceux qui vivent au Cameroun, de passer ces moments dans la tranquillité.

Les assises s’achèvent vendredi prochain, 11 décembre 2015.

Une vue de Yaoundé, la capitale politique camerounaise.
Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé