International › APA

Déficits pluviométriques: un transfert monétaire de plus de 335 millions Fcfa annoncé au profit de 6 498 ménages ivoiriens

Des ménages ivoiriens, au nombre de 6 498, victimes de déficits pluviométriques, bénéficieront dans quelques jours d’un transfert monétaire global, via mobile money, de plus de 335 millions Fcfa.Il sera notamment transféré à 6498 ménages vulnérables identifiés, soit 32 496 personnes,  la somme  totale de 335 296 800 Fcfa, à travers un mécanisme  d’assurance contre les phénomènes météorologiques extrêmes.

Ce mécanisme d’assurance est géré par le Groupe de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC Groupe), conçu pour aider les États membres de l’Union Africaine à réduire les risques de pertes et de dommages causés par des phénomènes météorologiques extrêmes et des catastrophes naturelles.

La Côte d’Ivoire est membre de cette institution depuis 2014. En 2019, le pays a souscrit pour la première fois à deux contrats d’assurance contre les déficits pluviométriques pour les régions du Nord et du Centre ivoirien auprès de la mutuelle d’assurance ARC.

Et ce, en raison d’un déficit pluviométrique prononcé dans le Centre de la Côte d’Ivoire, qui a touché 406 000 personnes principalement localisées dans les cinq régions du pays.

Le gouvernement ivoirien, par l’entremise d’un opérateur de téléphonie mobile,  procédera selon un protocole, au lancement des transferts monétaires à des personnes localisées dans ces cinq régions du pays. 

Ces régions sont le Hambol, le Gbêkè, la Marahoué, l’Iffou, le Gontougo, touchés par un déficit pluviométrique en 2019. Une somme de 50 000 FCFA sera transférée à chacun des ménages pour leur permettre de réaliser une activité génératrice de revenus.

La cérémonie pour le lancement de ces transferts monétaires est prévue le jeudi 1er octobre 2020 au Plateau, le centre des Affaires d’Abidjan,  précisément au 20ème étage de l’Immeuble SCIAM, abritant le ministère de l’Économie et des finances.

Selon l’agenda de l’événement, le ministre de l’Économie et des finances, ministre de tutelle du Programme de l’ARC en Côte d’Ivoire, procédera au lancement de ces transferts, assisté par le ministre de la Solidarité et celui de l’Agriculture.

Le gouvernement entend par cet acte jouer pleinement son rôle d’assistance aux populations vulnérables, en collaboration avec l’ARC dans leur appui aux Etats relativement à la préparation de la réponse aux évènements climatiques extrêmes.

Le Groupe de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC Group) est un régime novateur d’assurance contre les phénomènes météorologiques extrêmes. L’ARC, elle, est une entité financière africaine qui permet de déclencher l’envoi rapide de fonds aux pays africains touchés par des épisodes climatiques extrêmes.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé