› Eco et Business

Délais de paiement: Entreprises du Cameroun charge le gouvernement

D’après le patronat présidé par l’assureur Protais Ayangma Amang, les PME ont du mal à se faire payer dans le cadre des marchés publics

Témoignages
Ce 31 juillet 2012, s’est tenue à Douala, la 2e édition d’E-talk, le dîner-débat d’Ecam qui réunit les représentants du gouvernement et du secteur privé ou de la société civile autour d’une problématique capitale pour l’économie camerounaise. Le thème de cette 2e édition était « Marchés publics et stimulation de la croissance par le soutien aux Pme : enjeux dans le contexte camerounais ». Deux acteurs de taille dans le domaine des marchés publics ont été conviés à ce débat. l’Agence de régulation des marchés publics (Armp) représentée par son directeur général, Jean Jacques Ndoudoumou et le ministère des marchés publics représenté par le directeur général des marchés des infrastructures, Bruno Ndongo Zinga. Ce sont les deux principaux conférenciers. Les deux contradicteurs sont François Youmsi Mogtomo et Charles Nguini, respectivement membre du conseil d’administration d’Ecam et président de la section camerounaise de Transparency international. Ces deux derniers, comme la plupart des adhérents d’Ecam ont fait des témoignages inédits ce 31 juillet 2012. « J’ai gagné un marché dans le cadre du comice agropastoral d’Ebolowa. Le marché a été réceptionné le 22 janvier 2011. Jusqu’à ce 31 juillet 2012, je ne suis pas encore payé. Pas même l’avance au titre du démarrage des travaux ». François Youmsi Mogtomo est amer. Et remonté. Le témoignage du membre du conseil d’administration d’Ecam, provoque une salve d’applaudissements nourrie du côté des participants. «Les entrepreneurs ayant travaillé dans le cadre de ce comice n’ont jamais été payés », insiste le diplômé de la première promotion de l’Essec de Douala, et promoteur de quatre Pme. A savoir, Aqua Piscines, All Pro United, Ariane Technologies et Diprochim Cameroun. L’ancien « Essecois » n’a toujours pas ses 100 millions, près de huit mois après. Mais, François Youmsi Mogtomo est très loin de détenir le record d’attente, et de patience, en matière de délais de paiement. Celui-ci revient à Elysée Bogning Deumany. Directrice générale d’une Pme appelée Elbing Sarl, membre d’Ecam et de la Chambre de commerce, elle fait une révélation à couper le souffle.

Nouvelle configuration des marchés publics
Cette dernière apprend ainsi qu’elle attend parfois jusqu’à trois ans, avant que ses factures ne soient payées. Ce mardi 31 juillet 2012, c’est le grand déballage. Avec comme chef de file, Protais Ayangma Amang, le président d’Ecam. Toutes les flèches sont lancées à Jean Jacques Ndoudoumou et Bruno Ndongo Zing. Malgré les explications des deux hommes, les opérateurs économiques restent campés sur leur position. «Les délais de paiement restent longs. Il faut que l’Etat paye dans les délais raisonnables les factures des promoteurs des Pme », martèle Albert Dooh Collins, directeur général de Media Plus. Le président de la section camerounaise de Transparency international reste dans la même logique. «C’est le principal problème des Pme camerounaises », déplore Charles Nguini. La constatation est donc réelle. Ce sont les délais de paiement qui constituent le principal bourreau des Pme camerounaises. Bruno Ndongo Zinga ne le nie pas d’ailleurs. «Mais, il faudra que chaque acteur joue son rôle », argue-t-il, en jetant l’anathème sur les maîtres d’ uvre et les comptables des marchés. En dehors du problème des délais de paiement, Bruno Ndongo Zinga et Jean Jacques Ndoudoumou ont donné plusieurs informations sur la nouvelle configuration des marchés publics et sur les mesures de soutien aux Pme dans le cadre de la passation des marchés publics. Le taux de sous-traitance de 30 à 40% réservé aux entreprises nationales notamment. Seulement, déplorent les adhérents d’Ecam, ces mesures ne sont pas codifiées. « Cet accès doit passer par une loi », suggère Albert Dooh Collins. En chargeant le gouvernement ce mardi 31 juillet 2012, Ecam espère que les mentalités vont changer dans ce domaine.

e.Talk est organisé par Entreprises du Cameroun, un des groupements inter-patronat du Cameroun
http://www.patronat-ecam.org)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé