Opinions › Tribune

Dénonciation des faux diplômes détenus par les enfants de Cavaye Yeguié Djibril

Par Hamadou Oumaté, Elite de l’Arrondissement de Tokombéré

«Yaoundé, le 20 Nov 2013

Monsieur HAMADOU OUMATE

Elite de l’Arrondissement de TOKOMBERE Tél 77125836

A

Monsieur CAVAYE YEGUIE DJIBRIL Yaoundé

Objet: Dénonciation des faux diplômes détenus par les enfants de Monsieur CAVAYE YEGUIE DJIBRIL, Intégrés dans certains Corps de l’Etat

Monsieur,

Lors du dernier comice agro pastoral qui s’est tenu à Ebolowa du 17 au 22 Janvier 2011, le Président de la République Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Paul BIYA en visitant votre stand vous a exhorté à mener une lutte sans merci contre la corruption et par-delà aux diverses déviances qui n’honorent pas notre pays. C’est dans la dynamique du Chef de l’Etat que je viens dénoncer les détenteurs de faux diplômes écumant les couloirs de notre administration. Il s’agit des enfants d’une grande personnalité de ce pays qui disait pourtant qu’il est un homme d’honneur et de dignité dans une interview qu’il accorda au grand quotidien. 1- Monsieur HASSAN Yeguie: Il est Chef du Centre vétérinaire de Bogo dans le Diamaré à Maroua. Celui-ci a quitté l’école publique de Mada pendant l’année scolaire 1987/1988 en classe du cours moyen deuxième année (CmII). Il avait comme unique diplôme son acte de naissance. Il était trop âgé pour faire l’entrée en sixième (6ème). Son père lui avait conseillé à l’époque de faire l’enseignement technique -CETIC). Il avait refusé et était resté à la maison, jusqu’à ce que 12 ans plus tard, le Brevet d’Etudes de Premier cycle (BEPC) lui tombe sur la tête comme un miracle. Ce diplôme lui avait été composé en 1999 au lycée de Meni par le gendarme Jacques TOUZA. Il est actuellement en service à la légion de l’Ouest à Bafoussam.

2- MARIAMOU Yeguie: Elle est inspectrice de police affectée récemment au Service Régionale de la surveillance du Territoire du Littoral à Douala. Cette dame dont le mur est contigu, a fait ses études à l’Ecole publique de Mada jusqu’à l’obtention du Certificat d’Etudes Primaires et Elémentaires (CEPE) vers les années 1987/1988 sans avoir été inscrite en classe de sixième (6ème). Elle est restée à la maison, jusqu’à son mariage en 1990 à Maroua. Après avoir abandonné son service, la compagnie ‘Cameroon Insurance’, Agence de Maroua, qu’elle avait jugé aléatoire, on l’a subitement retrouvée en 2001 au centre d’Instruction et d’Application (CIAP) de Mutengene, comme élève inspectrice de police avec son faux brevet d’Etudes de premier cycle (BEPC), alors qu’elle n’a jamais effleuré la classe de sixième 3- Madame HADIDJA BAH Yeguie: Elle est l’épouse de Monsieur ALADJI MAMOUDOU, Sous-Directeur de l’Assemblée Nationale, gendre de Monsieur le (PAN). Elle exerce au Centre Divisionnaire des Impôts de Yaoundé Vè comme contrôleur des Impôts à sa sortie de l’ENAM en 2010. Madame HADIDJA Bah, elle qui avait abandonné ses études secondaires, pendant l’année scolaire 1998/1999 en classe de 6 ème, au lycée de Tokombéré pour faiblesse notoire et incapacité intellectuel¬le. Elle n’a donc pas le Brevet d’Etudes de premier Cycle (BEPC), ni Probatoire encore moins le Baccalauréat de l’enseignement secondaire général. Elle est entrée à l’ENAM Cycle B, avec le faux Baccalauréat Tchadien, au compte de l’année académique 2009/2010.

4- Monsieur SAIDOU Yeguie: Il est contrôleur des prix à la Délégation Régionale du Commerce à Maroua. Il a abandonné les études en classe de quatrième (4ème) pendant l’année scolaire 2003/2004 au lycée de Mayo-Galga. Il venait «d’être admis» avec son faux Brevet d’Etudes de premier cycle (BEPC) au concours des contrôleurs de prix, organisé par le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MINTOPRA) en 2008. 5- Monsieur YOUSSOUFA Yeguie: Il est gendarme en service à la Brigade terre de Kousseri. Il a quitté l’école publique de Mada en Classe de cours moyen deuxième année (C MII) vers les années 2000. Il n’a jamais mis pied dans un établissement secondaire. Après avoir fait un saut à la Section Artisanale rurale (SAR) de Mora, on l’a subitement retrouvé en 2004 avec son faux Brevet d’Etudes de Premier cycle (BEPC) au Centre de formation de Djoum comme élève gendarme. Malgré la révocation en 2009 de 102 élèves gendarmes détenteurs de faux diplômes, Monsieur YOUSSOUFA, une fois de plus, est passé à travers les mailles du filet. 6- Madame MALOUMA NZIE Martine: Elle est l’épouse de Monsieur BOUBA SIMALA, Garde du corps et neveu de Monsieur le PAN. Elle s’était inscrite en 2009 à l’Ecole Normale Supérieure de Maroua en Sciences de l’Education. Rappelons que Madame MALOUMA NZIE Martine n’a jamais flairé le seuil du secondaire. Elle avait d’abord acheté le faux brevet d’Etude de premier cycle (BEPC) avec lequel elle s’était présentée en 1997 sans succès, au concours du recrutement des greffiers-adjoints au centre d’Ecrit du lycée de Nkoldongo. Ensuite, le Baccalauréat factice tchadien en 2004. Enfin, le faux Brevet de technicien supérieur (BTS). L’un des faux derniers parchemins qui lui aura permis maladroitement de s’inscrire en 2009, à l’Ecole normale supérieure de Maroua, en sciences de l’Education. La déception de cette tricheuse invétérée, son échec constaté lors de la sortie des élèves professeurs de cette école de formation en mars 2012 dissipe le moindre doute sur sa supercherie flagrante et grotesque. Elle vient pourtant d’être recrutée et nommée chargée d’études assistante à l’Assemblée Nationale avec ses faux diplôme au vue et au su de tout le monde comme si elle voulait être démasquée.


cameroun24.net)/n

7- IBRAHIM NDJIDDA: Il est le neveu de Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale. Il exerce actuellement à l’Aéroport de Maroua Salack, comme Inspecteur de police. En mémoire, monsieur Ibrahim Ndjidda a été renvoyé du lycée Bilingue de Maroua, en classe de Cinquième (5ème) pour mauvaise prestation en classe et insuffisance disciplinaire. Il est sans Brevet d’Etudes de Premier cycle (BEPC). Malheureusement, ce neveu de Monsieur CAVAYE YEGUIE DJIBRIL qui est entré au CIAP de Moutegené pour être Gardien de la paix en 2001 avec son Diplôme de CEPE, est ressorti en 2002 conne Inspecteur de Police avec son faux BEPC. 8- Madame FADIMATOU BAKARY: Elle est l’épouse de monsieur OUMAROU TIKIRE, fils de Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale. Elle exerce comme Chef de bureau à l’Assemblée Nationale depuis sa sortie de l’ENAM en 2008 comme Contrôleur de Trésor. Née le 04/06/1983 à Garoua, Madame Fadimatou Bakary qui a fait un crochet au lycée Technique Commercial de Ngaoundéré pour pouvoir berner le public, sans succès. Recrutée en 2004 à l’Assemblée Nationale avec son faux baccalauréat Tchadien G2 – NMG2, comme contractuelle d’administration, puis recommandée à l’ENAM cycle B, Section Trésor, au compte de l’année académique 2007/2008 Mme FADIMATOU est nommée Chef de bureau en 2009 avec son faux parchemin. 9- ABDOUL AZIZ: Il est le fils de la confidente de Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale. Il exerce comme Chef du bureau à l’Assemblée Nationale. Monsieur Abdoul Aziz est recruté en 2002 avec son faux Baccalauréat Tchadien comme contractuel d’Administration, Catégorie au Secrétariat Général de l’Assemblée Nationale. On l’a recommandé en 2004/2005 à l’Ecole des sciences techniques de l’Information et de la Communication (ESTIC); Filière documentation. Mais il a abandonné, parce qu’il n’avait pas de niveau. Il est nommé Chef du Bureau en 2010 et exerce actuellement avec son faux parchemin sans être inquiété. 10- Madame HAWA GOGO Yeguie: Elle exerce au rectorat de l’Université de Maroua depuis 2009. On sait que madame HAWA GOHO Yeguie a présenté en 2007 puis en 2008 sans succès, le probatoire de l’enseignement secondaire général au lycée de Tokombérée. Elle est recrutée en 2009 avec le faux baccalauréat tchadien, comme contractuelle d’administration au rectorat de l’Université de Maroua.

11- Monsieur MAGUILKE Daniel: Il est le neveu de Monsieur le Président de l’Assemblée National. Le Maréchal des Logis Chef qui garde le domicile du PAN à Maroua a été aperçu récemment en 2012 en train d’effectuer un stage au Camp YAYAP pour devenir adjudant. De son vrai nom, ce gendarme s’appelle Monsieur NENET. Il n’a jamais effleuré la classe de cours moyen deuxième année (CMII). Le vrai Maguilké Daniel, légitime propriétaire du Certificat d’Etudes primaires élémentaires (CEPE) ayant servi au neveu de Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale pour intégrer les rangs de la gendarmerie Nationale, se trouve à Tokombéré, chef-lieu d’Arrondissement. Ce dernier avait d’ailleurs débarqué à Yaoundé en 2002, pour rentrer en possession de son diplôme et donc, de son identité sans succès. Des conciliateurs à l’époque chargés de régler à l’amiable leurs conflits privés ont obligé le vrai Maguilké Daniel de battre en retraite. 12- Madame HADIDJA Yeguie dit NDOUKSA: Elle exerce à la communauté Urbaine de Maroua depuis 2010. Cette dame, à l’époque, avait abandonné vers les années 1985, ses études à l’école publique de MADA, en classe de cours élémentaires deuxième année (CEII) au profit du mariage. Après plus de 25 ans de répit, elle s’est retrouvée en 2010, à la communauté urbaine de Maroua. Exerçant avec quel parchemin ? Quelque soit le diplôme avec lequel elle travaille, il ne peut être que factice. 13- MAIMOUNA YEGUIE: Elle a fait l’ENAM Cycle ‘B’ avec le Faux Baccalauréat Tchadien. En dépit des indices graves qui pèsent sur les suspects, il serait souhaitable d’ouvrir une enquête afin de dissiper le moindre doute, la responsabilité et la culpabilité de ces crapules immoraux qui exercent sans foi ni loi en toute impunité.

A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut